• Accueil
  • Finances personnelles | «Ma fille est fiscalement pénalisée d’être étudiante»

Finances personnelles | «Ma fille est fiscalement pénalisée d’être étudiante»

Finances personnelles | «Ma fille est fiscalement pénalisée d’être étudiante»

Inchangé depuis octobre 2018, le taux directeur de la Banque du Canada a été abaissé d'un demi-point de pourcentage, passant de 1,75% à 1,25 %.

Mardi, la Réserve fédérale américaine avait aussi abaissé son taux directeur principal d'un demi-point en réponse au recul des marchés devant les impacts liés au coronavirus.

Au micro de Paul Arcand quelques minutes avant l'annonce de la Banque du Canada, Pierre-Yves McSween se demandait si la baisse du taux directeur était vraiment la solution pour relancer l'économie.

Abaisser le taux directeur, un remède au COVID-19 | Finances personnelles: étudiant et pénalisé

6:22

En deuxième moitié de chronique, dans le domaine des finances personnelles, il indiquait comment la fiscalité canadienne s'est adaptée pour ne rien perdre finalement après avoir cédé à certaines pressions des étudiants lors du printemps érable.

Pierre-Yves McSween revisite les frais de scolarité... huit ans plus tard!

«Les étudiants s'en sont fait passer une petite vite!»

En direct de 19:00 à 22:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.