• Accueil
  • «Lapidée, c'est de même que je l'ai reçu» -Caroline Néron

«Lapidée, c'est de même que je l'ai reçu» -Caroline Néron

«Lapidée, c'est de même que je l'ai reçu» -Caroline Néron98,5 FM
Caroline Néron (à droite)

«Lapidée qu'on dit? Oui, par certaines personnes, définitivement. Disons que c'est de même que l'ai reçu»

Encore sensible, mais solide, Caroline Néron a répondu aux questions d'Isabelle Maréchal, mercredi matin, au 98,5 FM. 

La femme d'affaires, qui a récemment frôlé la faillite, était demeurée silencieuse depuis une entrevue accordée à Tout le Monde en parle, en plein coeur de la tempête médiatique.

Caroline Néron, qui renoue avec le métier d'actrice dans l'adaptation cinématographique du roman La déesse des mouches à feu, est revenue sur le très pénible épisode qui a secoué sa vie et son entreprise ainsi que le traitement qui a suivi par les médias. 

Elle a entre autres expliqué comment elle vivait le tout alors qu'au même moment elle continuait d'enregistrer les épisodes des Dragons à Radio-Canada.

«Dans le show, j'ai eu un appel pour me dire: la banque va tirer la plogue, ton VP Finance n'a pas remis les états financiers depuis six mois, la confiance n'est plus là... Je tournais (les Dragons), je m'engueulais entre les pauses, je n'étais plus bien dans ma peau... Pourquoi il m'a menti, pourquoi je ne le savais pas, je le rencontrais à toutes les semaines?»

Écoutez l'entrevue intégrale au micro d'Isabelle Maréchal...

En direct de 12:00 à 15:00
1985
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.