• Accueil
  • Voir abandonne son magazine mensuel en papier

Voir abandonne son magazine mensuel en papier

Voir abandonne son magazine mensuel en papier Photo Facebook Voir

MONTRÉAL - Le magazine «Voir» abandonne son édition papier mensuelle pour miser entièrement sur son contenu en ligne.

Le président et directeur général de Mishmash Média — propriétaire des publications «Voir» et «L'Actualité» —, Nicolas Marin, a soutenu qu'il n'y aurait pas de réduction des effectifs.

M. Marin a indiqué que les employés avaient été mis au courant la semaine dernière et qu'ils avaient été «consultés dans le processus».

Le magazine culturel papier gratuit de «Voir» avait pris le relais du journal papier il y a environ trois ans.

En entrevue jeudi, M. Marin a parlé d'une «question de priorité», évoquant les coûts reliés à la production d'un magazine papier. Il a dit croire à une «entreprise de contenu plus que de contenant», et qu'il fallait choisir le contenant qui permet le mieux d'attirer les publicitaires et de rejoindre les lecteurs.

Il a indiqué qu'il pourrait y avoir encore ponctuellement des publications papier — par exemple un guide de rentrées culturelles.

«La stratégie de base est encore là, c'est de faire le pari de la qualité de l'information culturelle dans le domaine des sorties. Je dirais que c'est peut-être au niveau de la fréquence que ça change. La culture se vit beaucoup au quotidien, et le véhicule mensuel nous demandait beaucoup d'efforts, et on veut revenir sur une fréquence de publications plus importante», a dit M. Marin.

Le rédacteur en chef national de «Voir», Simon Jodoin, a publié un long message sur Facebook, jeudi, disant avoir travaillé au cours des dernières semaines sur le plan d’affaires avec M. Marin.

«Imprimer un magazine haut de gamme gratuit comme nous le faisons depuis trois ans nous engage à un coût fixe d'imprimerie et de distribution énorme pour une PME médiatique et culturelle comme la nôtre», a-t-il exposé.

Tout en disant croire «encore au papier et à l’imprimé», M. Jodoin a affirmé qu'il s'agissait de la meilleure solution pour que chaque dollar se traduise «en rédaction, en création et en diffusion de nouvelles auprès des amateurs de culture».

Selon le rédacteur en chef, le magazine papier mobilisait non seulement des revenus importants, mais aussi un «temps fou» pour le personnel.

«En même temps, nous sentons que le vent tourne de manière irréversible. Les lecteurs, artistes et créateurs, annonceurs et acteurs du monde culturel, nous relancent jour après jour pour nous demander ce que nous pouvons faire pour eux sur nos plateformes web, dans nos infolettres et sur les médias sociaux», a-t-il fait valoir.

Soulignant l'ajout récent des chroniqueurs Francois Parenteau, Félix B. Desfossés, Maude Landry et Jérémie McEwen, M. Jodoin a conclu en disant que «Voir» continuerait à «faire du bruit (...) en misant tout sur le contenu».

Bonsoir les sportifs

Bonsoir les sportifs

avec Derek Aucoin

En direct de 22:00 à 00:00
3322
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.