• Accueil
  • Les employés de La Presse acceptent des concessions de l'ordre d'un million $

Les employés de La Presse acceptent des concessions de l'ordre d'un million $

Les employés de La Presse acceptent des concessions de l'ordre d'un million $Photo PC
Des employsé de La Presse à la sortie d'une réunion en novembre 2018

MONTRÉAL - Les membres du Syndicat des travailleurs de l'information de La Presse (STIP) ont entériné à 94,7 pour cent l'entente de principe conclue peu avant Noël entre leur comité de négociation et leur employeur.

La CSN, à laquelle est affilié le STIP, a en fait l'annonce par voie de communiqué, jeudi. Le vote s'est déroulé mercredi par scrutin secret.

Selon la présidente du STIP, Laure-Julie Perreault, les syndiqués ont accepté un gel de salaire durant cinq des six années de la nouvelle convention collective. Une augmentation de 1 pour cent est prévue en 2020.

De plus, les parties ont convenu de la mise en place d'un régime de retraite à prestation cible pour tous les employés dès que possible. Mme Perreault évalue les concessions acceptées par les membres à un million de dollars récurrents.

Les 195 employés de la rédaction de La Presse étaient sans convention collective depuis janvier 2016. Selon le syndicat, les membres n'avaient formulé qu'une seule demande: le maintien des conditions de travail.

« Étant donné la situation financière difficile de La Presse, nous avons fait preuve de créativité afin d’arriver à cette entente », a déclaré Mme Perreault par voie de communiqué.

 

En direct de 12:30 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.