Essai du BMW 330e 2022 - 1ère partie

Essai du BMW 330e 2022 - 1ère partie

BMW 330e Touring 2022, en chargement

Auto123 met à l’essai la BMW 330e 2022, version Touring! Aujourd’hui, le premier de deux volets de notre périple européen.

Avec le prix de l’essence qui fait le yoyo, l’idée d’un véhicule électrifié se fait de plus en plus intéressante. Fini le temps de se poser la question sur l’avenir du format électrique. L’avenir est à l’électrique et tous les manufacturiers s’y sont mis, proposant maintenant une ou plusieurs versions électriques dans leur alignement.

Si la venue de voitures électrifiées permet aux automobilistes d’épargner considérablement sur le prix de l’essence, une nouvelle nécessité s’impose : l’accès à une borne électrique. Il faut en avoir une à la maison et si on fait un long voyage il faut planifier les recharges fréquentes le long de notre parcours.

C’est exactement la question que nous nous posions lors de la planification de notre voyage familiale en Europe. On sait que les véhicules électriques y sont plus nombreux, les bornes de recharges rapides aussi. Mais il est aussi vrai que ces bornes y sont beaucoup plus sollicitées que chez nous.

Sachant cela, nous avons joué la carte de l’hybridité pour notre voyage. Nous nous sommes arrangés avec BMW Canada pour réserver une BMW 330e avec prise de possession en Allemagne. BMW a tout de suite accepté le projet et nous a même confié, cerise sur le gâteau, une magnifique 330e Touring. On le sait, l’Europe est un terrain accueillant pour les versions Touring, les familiales étant considérées comme les voitures de transport de la famille par excellence. Certes, les VUS gagnent du terrain, mais heureusement (goût personnel), ils ne sont pas encore majoritaires sur le vieux continent.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

BMW 330e Touring 2022, avant

La 330e
Petit rappel concernant la BMW 330e qui est une voiture hybride rechargeable (PHEV). Elle dispose à la fois d'un moteur électrique alimenté par batterie et d'un moteur à combustion interne à essence. Son autonomie estimée en électrique pur est de 32 km pour le modèle xDrive à traction intégrale. Une PHEV comme la 330e vous offre le meilleur des deux mondes avec une autonomie électrique pour les déplacements locaux et un moteur à essence qui démarre en cas de besoin.

Sous le capot, on retrouve un bloc 4-cylindres turbo de 2,0-litres livrant 181 chevaux et un couple de 258 lb-pi. Le moteur électrique livre quant à lui une puissance de 107 chevaux et un couple de 77 lb-pi. Les deux engins combinés atteignent le cap des 288 chevaux et un couple maximal de 310 lb-pi, en tenant compte de la fonction XtraBoost qui bonifie la puissance de 40 chevaux pendant 10 secondes lorsqu’on a besoin d’un petit plus lors des accélérations.

Ces chiffres sont intéressants, mais concrètement sur la route, ça donne quoi ?

BMW 330e Touring 2022, trois quarts avant

Jour un
Nous prenons donc possession de notre véhicule « familial » à Francfort à notre descente d’avion. On est tous emballés de découvrir ou redécouvrir cette 330e. Nous l’avions déjà conduite en version berline au Canada à l’été 2021. Sauf que là, on doit faire rentrer deux adultes et deux adolescents plus les quatre valises qui nous accompagnent. Tant mieux, la version Touring bénéficie de 410 litres d’espace de chargement contre 375 litres pour la version berline. Une petite partie de Tetris et toutes les valises sont finalement casées au fond du coffre.

Petite chose à savoir avec cette version hybride rechargeable, la batterie occupe le fond du coffre ce qui gruge une partie de l’espace de chargement. La capacité du coffre dans une berline Série 3 sans électrification est tout de même de 480 litres. Mais dans toutes les versions, les sièges arrière peuvent se rabaisser, ce qui pénalise un peu moins la capacité de chargement réelle.

Nous prenons la route, une fois notre monde bien installé au fond des sièges en cuir de notre « Béhème ». Nous activons le GPS de la voiture en direction de la France et, plus précisément, Strasbourg. Une petite distance de 216 km à parcourir. Le GPS indique 2h40 de route … c’est sans compter que nous sommes en Allemagne et qu’il y a beaucoup de portions sans limites de vitesse sur notre trajet. Bref, on se laisse volontiers guider par notre GPS qui a l’avantage d’indiquer le trajet également en vision tête haute.

À voir aussi : Essai de la BMW 330e xDrive 2021 : l’imparfaite option hybride rechargeable de la Série 3

BMW 330e Touring 2022, trois quarts arrière

On arrive tranquillement sur l’autoroute, le réservoir d’essence est plein ainsi que notre batterie. Nous roulons sagement en mode Normal, ce qui fait que l’ordinateur de bord gère seul la répartition entre la portion électrique et à essence. On le laisse faire sans trop s’en soucier, car nous sommes plus occupés à nous faufiler dans le trafic matinal. Nous roulons ainsi sur quelques dizaines de kilomètres pour fuir le flot des banlieusards qui viennent travailler en ville.

Une fois stabilisée à vitesse de croisière, merci au régulateur de vitesse qui nous a beaucoup aidés durant tout notre voyage, la fluidité du trafic se fait sentir. La limite passe de 90 à 110 puis à 130 km/h. Tout se passe bien, une petite touche sur le sélecteur de vitesse du régulateur de vitesse nous fait augmenter de 10 km/h à chaque fois. La petite famille commence à piquer du nez. La voiture est chaude, le soleil matinal nous éblouit presque et la route, comme c’est toujours le cas en Allemagne, est aussi lisse qu’une table de billard!

Arrive le signal, sur l’affichage vision tête haute, du panneau vitesse illimitée qui s’approche. Tant mieux, nous roulons maintenant sur une trois voies et il n’y a presque plus de voitures autour de nous.

Sans limite
Le panneau tant attendu arrive, on appuie sur le mode Sport+ et on écrase la pédale de droite. Jusque-là, le véhicule était très silencieux et la voiture flottait littéralement sur la route. En Sport+, le moteur, plus présent dans l’habitacle, a tout à coup une sonorité plus rauque. La suspension et la direction se raffermissent instantanément. L’accélération est vive et franche, l’aiguille de l'indicateur de vitesse grimpe vite, très vite même pour se stabiliser à 230 km/h. Tout va bien, je respecte les consignes de BMW qui nous demande de ne pas dépasser les 240 km/h!

BMW 330e Touring 2022, avertissement de limite de vitesse !

On continue ainsi sur plusieurs dizaines de kilomètres sans le moindre effort. Un peu plus loin, l’autoroute se rétrécit légèrement et passe à deux voies. Pas grave, nous continuons à une vitesse de croisière vacillant entre 160 et 180 km/h. Cette voiture est une avaleuse d’asphalte, les kilomètres nous séparant de notre destination ont été avalés d’un trait sans que jamais nous ne nous sentions en danger. Les accélérations et les freinages étaient francs et directs et les 216 km ont été effectués en un peu plus de deux heures.

Il est important de mentionner que oui, il y a des portions d’autoroute à vitesse illimitées, mais qu’il y a beaucoup de portions avec des zones à 110 ou 130 km/h. Dans ces zones, c’est tolérance zéro; on se fait taper sur les mains à 3 km/h au-dessus de la vitesse permise. Là encore, le régulateur et surtout le limiteur de vitesse viennent calmer notre fougue.

Économe
Le reste du chemin se passe sans encombre et nous profitons du paysage de la forêt noire jusqu’à notre destination en France. Une fois arrivé, l’ordinateur de bord indique une consommation moyenne de 8,2 L/100 km. Pas mal, considérant nos pointes de vitesse et notre vitesse de croisière. Une fois arrivé, on arrime notre voiture à la première prise de courant qu’on trouve dans le jardin.

Les jours qui suivent, on se branche à la maison quand on y pense et sinon on roule en mode hybride en ville. On utilise toujours le système de gestion automatique de notre 300e Touring et le passage entre l’électrique et le mode thermique se passe d’une manière très fluide et discrète.

La semaine prochaine, la conclusion de notre court voyage en Europe à bord de la BMW 330e Touring 2022.

BMW 330e Touring 2022, arrière

Essai du BMW 330e 2022 : 3200 km en Série 3 hybride, version Touring, 1ère partie

Photo 1

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 2

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 3

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 4

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 5

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 6

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 7

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 8

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 9

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 10

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 11

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 12

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 13

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 14

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 15

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 16

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 17

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 18

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 19

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 20

Source: Auto123.com | Auto123.com

Photo 21

Source: Auto123.com | Auto123.com

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Fabi la nuit
En ondes jusqu’à 03:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.