• Accueil
  • Automobile
  • Volvo procède au rappel mondial de 460 000 anciens modèles en raison du risque de rupture des coussins gonflables

Volvo procède au rappel mondial de 460 000 anciens modèles en raison du risque de rupture des coussins gonflables

Volvo procède au rappel mondial de 460 000 anciens modèles en raison du risque de rupture des coussins gonflablesAuto123.com
Volvo S60 2001

Volvo rappelle plus de 460 000 anciens modèles dans le monde entier après qu'un automobiliste soit décédé à cause de gonfleurs de coussins gonflables en décomposition. Le rappel concerne les berlines S60 2001-2006 et S80 2001-2009, construites entre mai 2000 et, dans ce dernier cas, mars 2009. Près de 260 000 véhicules sont aux États-Unis et 7 048 au Canada.

Dans un rapport envoyé à la NHTSA (National Highway Transportation Safety Agency) aux États-Unis, Volvo affirme avoir pris connaissance d'un cas où la rupture d'un gonfleur de sac gonflable a entraîné la mort d'un occupant du véhicule. Son enquête, qui a débuté en août 2020, a démontré que les comprimés de gaz propulseur dans les gonfleurs de coussins gonflables de ses véhicules pouvaient se décomposer s'ils étaient exposés à l'humidité et à des températures élevées, entraînant la formation de particules de poussière et une éventuelle rupture.

Le problème est similaire à celui des coussins gonflables Takata, qui a causé de nombreux décès dans le monde entier et engendré la plus grande série de rappels de l'histoire. Au cours de la dernière décennie, quelque 100 millions de véhicules de différents constructeurs ont été rappelés pour ce problème.

Les coussins gonflables des modèles Volvo concernés ont été fabriqués par l’équipementier allemand ZF Friedrichshafen AG, qui a participé à l'enquête de Volvo.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Volvo S80 2003
Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.