• Accueil
  • Automobile
  • Des voitures qui font trop peu de bruit ? Le Canada propose des mesures pour rendre les VÉ plus bruyants

Des voitures qui font trop peu de bruit ? Le Canada propose des mesures pour rendre les VÉ plus bruyants

Des voitures qui font trop peu de bruit ? Le Canada propose des mesures pour rendre les VÉ plus bruyantsAuto123.com
Une Porsche Taycan dans les rues d'Ottawa

Depuis l'avènement des véhicules électriques, une question qui revient régulièrement est celle du danger potentiel que représente pour les piétons le silence relatif avec lequel les VÉ circulent sur la route, surtout en comparaison avec les véhicules à moteur à combustion beaucoup plus bruyants que nous sommes habitués à entendre depuis plusieurs décennies.

Vendredi dernier, alors que beaucoup de gens fermaient leurs ordinateurs portables pour le week-end, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il proposerait des modifications au Règlement fédéral sur la sécurité des véhicules automobiles afin d'exiger que tous les véhicules hybrides et électriques produisent un niveau de bruit minimal.

Selon la déclaration du ministère des Transports, « les recherches montrent que cette absence de son augmente le risque de collision avec les usagers de route, comme les Canadiens ayant une déficience visuelle, les cyclistes et les piétons. » La proposition a vu le jour après une série de consultations et de soumissions de la part de différentes parties prenantes.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Logo du Règlement fédéral sur la sécurité des véhicules automobiles

De volontaire à obligatoire
Plusieurs constructeurs automobiles placent déjà des émetteurs de sons dans leurs véhicules hybrides et électriques afin de signaler leur présence aux autres usagers de la route. La nouvelle initiative du gouvernement fédéral viserait à rendre obligatoire la présence d'un système d’avertissement acoustique du véhicule (émetteurs sonores) dans les nouveaux véhicules hybrides et électriques.

Ces émetteurs produiraient notamment un son provenant du véhicule à faible vitesse, c'est-à-dire en milieu urbain avec plus de piétons autour. Le volume et la hauteur du son émis par ces émetteurs varieraient en fonction de la vitesse du véhicule pour permettre aux usagers de la route d'entendre si un véhicule accélère ou ralentit.

Le règlement proposé exigerait que « toutes les voitures de tourisme, les automobiles à usages multiples, les camions, les autobus et les véhicules à basse vitesse hybrides et électriques avec un poids nominal brut du véhicule de 4536 kg ou moins » vendus au Canada soient équipés d'émetteurs sonores d'ici 2023.

S'il est difficile de se prononcer en faveur d'une augmentation de la pollution sonore dans nos villes, cette mesure semble être une évidence dans la mesure où elle permettra certainement d'accroître la sécurité routière et donc de réduire le nombre de piétons heurtés par des véhicules. De plus, les exigences proposées en matière de bruit s'alignent simplement sur les normes américaines et internationales, selon le gouvernement du Canada, et elles laissent aux constructeurs automobiles une certaine souplesse dans la manière dont ils se mettent en conformité.

Toyota Prius Prime

Classiques 80-90
En direct de 14:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.