• Accueil
  • Automobile
  • Le prix moyen d’un véhicule neuf a dépassé les 40 000 $ en décembre au Canada

Le prix moyen d’un véhicule neuf a dépassé les 40 000 $ en décembre au Canada

Le prix moyen d’un véhicule neuf a dépassé les 40 000 $ en décembre au CanadaAuto123.com
Le prix moyen pour la transaction d’un véhicule neuf a dépassé les 40 000 $ en décembre au Canada. Il s’agit d’une hausse spectaculaire de 13 % par rapport à la même période l’an dernier.

Pour la première fois, le prix moyen relatif à l’achat d’un véhicule neuf au Canada a passé la barre des 40 000 $ en décembre dernier, selon une analyse de J.D. Power Canada.

Par rapport au même mois en 2019, on parle d’une hausse de 13 % du prix moyen d’une transaction, ce qui représente un bond significatif. La médiane était alors inférieure à 36 000 $. Cette augmentation représente une « marge substantielle », a déclaré Robert Karwel, directeur principal de l’automobile chez J.D. Power, à Automotive News Canada.

En cette année de pandémie, on a vu le prix des véhicules jouer au yoyo, notamment immédiatement après le premier confinement. Il a de toute évidence terminé l’année en force.

Robert Karwel a déclaré que la Covid-19 a joué un rôle dans cette augmentation. Le plus important est la baisse des dépenses d’incitation des fabricants. Ces dernières se sont situées à leur plus bas taux depuis 2012 en décembre dernier, soit une moyenne de 4500 dollars par unité. Cette réduction est due en partie à des contraintes de stock.

Les bas taux d’intérêt, dans bien des cas 0 %, et des termes de plus en plus longs font que nombre de véhicules sont offerts à des prix plus alléchants (mensuellement) pour les consommateurs, ce qui permet aux constructeurs de réduire leurs incitatifs.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

BMW X5 2021

Il y a aussi tout le phénomène relatif à la popularité des VUS. Ces derniers sont toujours aussi prisés alors qu’on voit de moins en moins de voitures sur la route. Le départ de modèles plus abordables comme la Toyota Yaris et la Honda Fit, pour ne citer que celles-là, ne peuvent qu’avoir une influence sur la moyenne des prix.

À la fin de l’année 2020, la proportion de ventes de VUS et de camions légers était de 84 %, laissant seulement 16 % du marché aux automobiles. De plus, les gens sont de plus en plus enclins à opter pour les versions les plus garnies de modèles donnés.

La chose leur est vendue avec l’argument du prix mensuel qui fluctue souvent peu d’une version à une autre, ce qui présente la chose de façon alléchante. À preuve, malgré une hausse spectaculaire du prix de vente moyen d’un véhicule en décembre, la hausse des mensualités pour cette période par rapport à l’année dernière n’est que de 10 $.

Des donnes fascinantes qui nous montrent à quel point l’industrie et le marché ont changé au cours des dernières années. Elle est loin l’époque où plusieurs véhicules étaient payés en argent comptant.

Les week-ends de Paul Houde
En direct de 07:00 à 11:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.