12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link12x12 photo outline16x16 google podcasts16x16 apple podcasts

10 devants de véhicules qui ont semé la controverse

10 devants de véhicules qui ont semé la controverseAuto123.com
Mitsuoka Nouera

Auto123 présente 10 véhicules dans l'histoire qui ont semé la controverse avec des devants polarisants.

Au cours des dernières semaines, BMW a présenté la nouvelle génération de son coupé de Série 4. Ce qui a fait immédiatement jaser, c’est ni son groupe motopropulseur, ni les nouvelles tehcnologies qu'elle arbore, c'est l’immense grille à l’avant. Certains adorent, d’autres crient à l’hérésie.

La seule chose qui est certaine, c’est que ce n’est pas la première fois de l’histoire que le museau d’un modèle fait jaser. En fait, la chose s’est produite des dizaines, voire des centaines de fois.

Question de s’amuser un peu, Auto123 s’est intéressé à 10 modèles, y compris la nouvelle Série 4, qui ont fait réagir à leur manière lors de leur première apparition publique. Allons-y de façon chronologique, et non dans l’ordre de laideur. La beauté demeure relative, ne l’oublions pas.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

1 — Brewster 1934

Brewster 1934

Au tournant des années 30, la compagnie Brewster avait déjà 120 ans. Elle s’était fait connaître dans l’univers de la carriole au XIXe siècle. Elle s’est intéressée à l’automobile au début des années 1900 et a même fabriqué ses propres modèles à compter de 1915.

Cependant, le krach de 1929 lui a fait mal et au début des années 30, elle cherchait des solutions. L’une d’elles fut de faire l’acquisition de 135 châssis de Ford V8 et de les retravailler afin d’offrir un produit original. Ce dernier fut présenté au Salon de New York en 1934 et il fut acclamé par la critique, principalement en raison de sa grille très différente à l’avant. Aujourd’hui, c’est une relation d’amour/haine qu’ont les amateurs envers ce modèle.

Brewster 1934, trois quarts avant

2 — Edsel 1958

Edsel Corsair, 1958

En lançant la marque Edsel, Ford croyait pouvoir révolutionner l’automobile. Une foule de facteurs ont fait en sorte que ce n’est pas vraiment ce qui s’est produit, dont une crise économique qui a frappé en 1958.

Cependant, il faut l’avouer, le style du modèle n’avait pas passé. La grille, massive et disposée à la verticale, avait été l’objet de nombreuses critiques. Aujourd’hui, la première édition de l’Edsel est beaucoup plus recherchée.

Edsel Corsair, 1958, trois quarts avant

3 — Fiat Multipla 1998

Fiat Multipla 1998

Si vous pensiez avoir vu la voiture la plus laide du monde sans connaître la Fiat Multipla, nous vous invitons à reconsidérer votre choix. Cette horreur sur roue a fait ses débuts en 1998 et même deux décennies plus tard, elle est toujours aussi horripilante. Il est vrai que tout demeure une question de goût, mais il y a des limites…

Fiat Multipla 1998, avant

4 — Jensen S-V8 2001

Jensen S-V8 2001, avant

La Jensen S-V8 a été présentée en 1998 et, incroyablement, 110 consommateurs ont réservé un exemplaire au prix de 40 000 livres (monnaie anglaise) au cours de la première année. Seulement, des problèmes de production ont fait que seulement une vingtaine d’exemplaires ont été produits alors qu’une autre vingtaine sont demeurés incomplets. Au-delà de tout cela, ce qui nous frappe, c’est la composition du faciès du modèle. On dirait qu’il a été fabriqué à partir de pièces diverses obtenues de différents véhicules. À ne pas inscrire à un concours de beauté.

Jensen S-V8 2001, trois quarts avant

5 — Pontiac Aztek

Pontiac Aztek

A-t-on besoin d’en ajouter à propos du Pontiac Aztek ? Lorsqu’on fait le tour des différents palmarès sur la laideur automobile, on le retrouve à tout coup. Si l’idée du véhicule utilitaire était poussée à un niveau intéressant ici en matière d’aménagement, on a raté, et pas à peu près, le design, surtout à l’avant.

Pontiac Aztek

6 — Mitsuoka Nouera

Mitsuoka Nouera, avant

Les constructeurs japonais sont aussi capables de mettre sur la route des produits horrifiants. La Nouera du fabricant Mitsuoka en est un bel exemple. Cette voiture, basée sur une Honda Accord, a été décorée d’une devanture qui fait peur.

Mitsuoka Nouera, trois quarts avant

7 — Audi A6 2005

Audi A6 2005, avant

L’arrivée de la grille controversée avec la Série 4 de BMW pour 2021 n’est pas sans nous rappeler les débuts tumultueux auprès de la critique de la berline A6 d’Audi au milieu de la décennie 2000. À ce moment, la grille, qui était auparavant traversée par le pare-chocs, s’étendait jusqu’au ras le sol et disons que l’approche n’avait pas fait l’unanimité. Pourtant, aujourd’hui, c’est l’inverse. Ça prouve à quel point la ligne est parfois mince entre l’acceptation et le rejet, surtout auprès du public.

Audi A6 2005, trois quarts avant

8 — Subaru B9 Tribeca 2006

Subaru B9 Tribeca 2006, avant

En voilà un qui a aussi eu droit à une approche différente à la hauteur de son faciès, mais la réponse du public et de la critique n’a pas été tendre. Conséquemment, deux ans plus tard seulement, Subaru revoyait le devant de son VUS. On pourrait aller plus loin dans son cas en disant qu’ultimement, ce faux départ en 2006 a eu raison de sa carrière. Le Tribeca (qui avait perdu l’appellation B9 à la refonte de 2008) a éventuellement tiré sa révérence en 2014.

Subaru B9 Tribeca 2006, trois quarts avant

9 — Nissan Juke 2011

Nissan Juke 2011, avant

Le Juke de Nissan a connu un très beau succès chez nous le temps d’une génération. Autant son style avait fait jaser, autant sa conduite amusante en a séduit plus d’un. Le Juke a aussi prouvé qu’il n’était pas nécessaire d’être beau pour connaître du succès… à condition d’avoir d’autres qualités.

Nissan Juke 2011, trois quarts avantavant

10 — BMW Série 4 2021

BMW Série 4 coupé 2021, avant

En présentant sa nouvelle Série 4, BMW a repoussé un peu plus loin sa signature stylistique, soit celles des naseaux. Ces derniers, autrefois beaucoup plus discrets, sont désormais dominants à l’avant. La compagnie explique qu’une plus grande quantité d’air est nécessaire pour le bon fonctionnement de la mécanique, ce qui justifie la taille des narines.

BMW Série 4 coupé 2021, trois quarts avant
En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.