12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link12x12 photo outline16x16 google podcasts16x16 apple podcasts

Peur du transport en commun ? Kia a une idée

Peur du transport en commun ? Kia a une idéeAuto123.com
Prototype Kia Pop, 2010

Une des conséquences de la pandémie qui nous frappe, c’est que le transport en commun, qui a toujours été vu comme LA solution aux problèmes d’embouteillage et de pollution, devient un « ennemi visible » alors qu’il présente un risque plus important de propagation du virus.

Considérant cela, nombreux sont les utilisateurs qui pensent se tourner vers une voiture pour les prochains mois, voire les prochaines années, du moins en attendant qu’une solution soit trouvée à cette crise sanitaire.

Devant cela, certains constructeurs salivent, eux qui ont aussi eu à vivre avec les conséquences fâcheuses de la COVID-19.

L’un de ceux-là est Kia qui songe à se lancer dans le même segment où œuvre l’Ami de Citroën, une microvoiture qui est offerte à prix très alléchant.

« Les gens veulent se sentir en sécurité aujourd’hui. Nous l’avons clairement constaté lors d’une enquête réalisée après l’épidémie de coronavirus en Chine. Cette dernière a montré que ceux-ci étaient passés des transports publics aux transports privés », a expliqué Emilio Herrera, le directeur de l’exploitation de la division européenne de Kia, lors d’une entrevue accordée au magazine britannique Auto Express.

Il a ajouté que 34 % des personnes interrogées utilisaient des moyens de transport privés avant que le virus ne commence à se propager ; ce chiffre est passé à 65 % une fois que les mesures de confinement et les ordres de rester à la maison ont commencé à diminuer. Kia s’attend à une évolution similaire en Europe et en Amérique du Nord. Emilio Herrera a déclaré que son équipe « étudie une proposition visant à offrir des microvoitures pour une utilisation urbaine ». Il voit un réel potentiel dans ce segment, et il s’est déjà penché sur la Citroën Ami susmentionnée.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Citroen Ami 2020

L’électrification est la clé dans ce secteur de l’industrie. Premièrement, il est difficile de développer un modèle de la taille d’une voiturette de golf si vous devez la concevoir autour d’un moteur conventionnel. Deuxièmement, ces véhicules sont destinés spécifiquement aux utilisateurs urbains et les grandes villes d’Europe et d’Asie se débarrassent de plus en plus des produits non électrifiés.

La voiture de poche de Kia serait principalement utilisée pour de courts trajets et elle ne s’aventurerait jamais très loin d’une station de recharge. Conséquemment, elle pourrait très bien s’en sortir avec une autonomie modeste. L’Ami, d’un poids de 1070 livres, est équipée d’une batterie lithium-ion de 5,5 kilowatts-heures, ce qui lui assure une liberté de quelque 70 kilomètres.

Il est facile de rivaliser avec les transports publics en matière de confort et de commodité, mais c’est beaucoup plus difficile lorsque le coût entre en ligne de compte. Prendre le bus est bon marché, donc la voiture électrique de Kia doit être presque aussi économique.

Prototype Kia Pop, 2010, trois-quarts arrière

Le modèle, qui n’a pas encore de nom, roulerait probablement sur une plateforme développée par Kia et la maison-mère Hyundai pourrait l’utiliser pour construire sa propre version. Emilio Herrera n’a pas fourni de calendrier précis. Auto Express croit que nous pourrions voir les prototypes se pointer en 2021. Le modèle serait livrable l’année suivante, soit à l’achat, à la location, ou accessible via un programme d’auto partage. Le cas échéant, une façon de désinfecter les véhicules devra être pensée, mais c’est une autre histoire. Peut-être que la technologie à rayons ultraviolets envisagée par Hyundai sera alors prête.

Le marché nord-américain n’a pas été mentionné lors de l’entrevue, mais le représentant de Kia a précisé que pour être rentable, le projet ne pourrait pas être centré que sur l’Europe.

Et pour ceux qui seraient curieux à propos de la photo vedette de ce billet, il s’agit de la Pop, un concept urbain qui avait été présenté par Kia en… 2010. Ce modèle, s’il avait vu le jour, se serait positionné sous la Picanto dans la gamme. Comme celui qui pourrait apparaître au cours des prochaines années, son animation était tout électrique.

Prototype Kia Pop, 2010, profil Prototype Kia Pop, 2010, de haut
En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.