Aller au contenu

BYD dévoile un moteur hybride avec une autonomie de 2000 km

BYD dévoile un moteur hybride avec une autonomie de 2000 km
La berline BYD Seal / Auto123.com

Le constructeur chinois BYD (Build Your Dream) vient de dévoiler un nouveau groupe motopropulseur hybride dont la particularité sera d’offrir quelque 2000 km d’autonomie entre une recharge ou un plein de carburant. C’est du moins ce qu’avance la compagnie.

Cette avancée, dévoilée en ligne en direct de Chine mardi, signifie que certains des véhicules hybrides rechargeables à deux modes de BYD vont pouvoir parcourir l’équivalent de New York à Miami, ou de Kamloops à Winnipeg ou Halifax à Toronto, avec une seule charge et un plein de carburant.

Comme le rapporte le site Automotive News, cette étape marque la dernière réalisation de BYD en matière de réduction de la consommation de carburant sur cinq générations de technologie hybride, depuis son lancement sur des véhicules en 2008.

BYD est en feu en ce moment. La firme, dont le siège social est à Shenzhen, en Chine, a vendu près de trois millions de véhicules l’année dernière et elle en avait livré un million cette année, en date du mois de mars. Le tout se fait grâce à des baisses de prix généralisées, au détriment de la rentabilité.

Voilà ce qui arrive lorsqu’une compagnie est subventionnée par le gouvernement. La stratégie de Beijing est simple ; aider BYD à prendre d’assaut le marché de la voiture électrique. En 2020, la compagnie recevait l’équivalent de 220 millions d’euros en subvention. Deux années plus tard, l’aide passait à 2,1 milliards d’euros. Il est estimé que la compagnie a reçu jusqu’ici environ 3,5 milliards d’euros des autorités.

BYD a cessé de produire des voitures uniquement alimentées par des moteurs à essence au début de l’année 2022. Elle a augmenté ses exportations de véhicules hybrides vers des marchés émergents où les infrastructures de recharge des batteries sont manquantes ou inexistantes.

BYD Qin L BYD Seal

Quant aux modèles capables de franchir un peu plus de 2000 km sans ravitaillement, on parle des berlines intermédiaires Qin L et Seal 06 dévoilées au Salon de l’auto de Beijing en avril dernier. Elles font partie des séries Dynasty et Ocean, dans l’ordre.

Pour ceux qui se demandent si l’on verra ces modèles chez nous un jour, rien n’est sûr. Aux États-Unis, on se rappellera que le président Biden a récemment doublé les tarifs concernant les véhicules provenant de la Chine. Le Canada continue d’étudier la chose. Il doit faire attention à son allié américain, mais en même temps, il ne veut pas s’aliéner la Chine.

La technologie fera éventuellement son chemin ailleurs, vers d’autres constructeurs.

Contenu original de auto123.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00