Aller au contenu
État de l'Union

«La liberté et la démocratie sont attaquées» -Joe Biden

«La liberté et la démocratie sont attaquées» -Joe Biden
Le président américain Joe Biden. / AP/Andrew Harnik

Le président américain Joe Biden a prononcé, jeudi soir, son discours sur l’état de l’Union, au Capitole, à Washington.

Ce discours très attendu survient quelques mois avant la prochaine élection présidentielle et alors que l'âge et la vitalité du président suscitent de plus en plus d'inquiétudes.

Joe Biden, qui est confronté à de mauvais sondages alors que l'économie américaine est pourtant florissante, a paru énergique à souhait tout au long de son allocution, avec une voie forte et beaucoup d'engagement.

Il a parlé des dangers qui menacent la démocratie comme jamais, d'immigration et des conflits internationaux. Une foule des sujets évoqués pendant son discours lui ont permis de prendre à partie Donald Trump.

«Depuis le président Lincoln et la Guerre de Sécession, jamais notre liberté et notre démocratie n’ont été attaquées dans notre pays comme aujourd’hui ».

Il a aussi parlé d'unité envers l'Ukraine, prenant à partie la Russie devant le premier ministre suédois Ulf Kristersson, présent au Capitole, dont le pays a joint l’OTAN.

«Mon message au président Poutine, que je connais depuis longtemps, est simple: nous ne laisserons pas tomber. Nous ne plierons pas.»

0:00
0:20

Il a aussi décoché des flèches à l'ancien président républicain qui sera visiblement son adversaire à la présidentielle de novembre 2024, sans le nommer.

«C'est le moment de dire la vérité. Voici la pure vérité: Tu ne peux pas aimer ton pays seulement quand tu gagnes.»

0:00
0:27

Relativement à l'immigration, sujet chaud aux États-Unis, le président a dit qu'il ne diabolisera «pas les migrants en disant qu’ils “empoisonnent le sang de notre pays”», faisant référence à une récente déclaration de Donald Trump.

On sentait le ton électoral dans une bonne partie de ce discours.

Pour ce qui est du conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, Joe Biden a réitéré son appel à un cessez-le-feu immédiat.

«Je travaille d’arrache-pied pour parvenir à un cessez-le-feu immédiat d’au moins six semaines », exhortant Israël à permettre plus d'aide humanitaire.

Et il a aussi parlé de sa vision de l'avenir.

0:00
0:11
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00