Aller au contenu

Mazda3 Sport GT 2023 essai : comment retomber en amour avec la voiture

Mazda3 Sport GT 2023 essai : comment retomber en amour avec la voiture
Mazda3 Sport GT 2023 / Auto123.com

•    Auto123 a réalisé un essai de la Mazda3 Sport GT 4RM 2023.

•    Si vous vouliez une preuve de plus que les voitures sont plus amusantes que les utilitaires…

•    La mécanique livre une puissance de 250 chevaux, par contre la seule boîte de vitesses est une automatique à six rapports.

Si on se fie à la mode utilitaire – et à l’industrie automobile en général –, les jours de la voiture sont comptés. L‘automobile telle qu’on la connaît a changé de forme au fil des années. De nos jours, le côté pratique l’emporte (peut-être trop) souvent sur l’agrément de conduite.

Il faut l’avouer, les VUS et multisegments disponibles sur le marché sont en majorité très faciles à conduire, notamment parce qu’ils reposent majoritairement sur des architectures monocoques. Et pourtant, tous ces gros véhicules lourds et hauts sur pattes ne peuvent rivaliser avec une bonne vieille voiture lorsqu’il est question de tenue de route et d’agilité.

J’ai récemment pu reprendre le volant d’une Mazda3 Sport GT 2023 équipée du rouage intégral. Et au volant de la plus petite voiture de la marque – si on exclut l’excellent roadster MX-5 –, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on oublie rapidement les avantages des VUS lorsqu’on retrouve cette compacte au tempérament sportif.

Mazda3 Sport GT 2023, profil

L’extérieur : pas une Mazdaspeed, mais…
Lorsque les ingénieurs ont finalement succombé à la tentation de jumeler le moteur 4-cylindres turbo à la Mazda3 pour l’année-modèle 2021, plusieurs amateurs nostalgiques croyaient au retour de la Mazdaspeed3.

Hélas, ce n’est pas le cas. Le petit constructeur nippon vise désormais à redorer son image pour séduire une clientèle plus fortunée. L’image véhiculée par l’écusson Mazdaspeed s’approche davantage de la scène du tuning des années 2000, ce qui n’est pas tout à fait ce que cherchent à accomplir les stratèges de la marque.

D’ailleurs, quand on regarde la Mazda3 Sport GT Turbo 2023, on remarque rapidement l’absence d’indices identifiant cette variante plus poussée. Pas de jantes surdimensionnées ou l’entrée d’air sur le capot, ni de bouclier plus agressif ou d’aileron gigantesque à l’arrière. Il y a bel et bien quelques distinctions comme les pots d’échappement à peine plus gros, des jantes de 18 pouces au fini noir lustré, une finition appliquée aux coquilles des rétroviseurs extérieurs et ce petit écusson T-U-R-B-O sur le coffre à l’arrière, mais c’est tout.

Mazda3 Sport GT 2023, avant

En fait, la plus vitaminée des 3 est presque trop invisible dans la circulation lourde. Remarquez, cette apparence a ses avantages… pour les conducteurs qui préfèrent s’effacer dans la jungle de la route bien évidemment!

Je dois l’admettre, la qualité d’assemblage de la voiture compacte de Mazda est très bonne pour une voiture qui doit officiellement combattre les Honda Civic et Hyundai Elantra de ce monde.

Dans les faits, à un tarif de 37 400 $, cette petite devrait en théorie jouer dans les plates-bandes des Classe A de Mercedes-Benz, voire même du côté de l’Acura Integra par exemple. Mais l’inflation des derniers mois a tout changé dans l’industrie, tellement en fait qu’une Honda Civic Si (la plus onéreuse des Civic) se vend 37 025 $ (avec les frais de préparation). Cette somme est à peine inférieure à la Mazda3 Sport GT, elle qui profite d’un rouage intégral et même d’un groupe motopropulseur plus puissant (250 chevaux et 320 lb-pi de couple) que celui de la Si avec ses 200 chevaux et 192 lb-pi de couple.

Certes, la version sportive de Honda est un autre genre de voiture, plus délinquante, mais quand même, ça illustre la position envieuse dans laquelle la 3 Sport se trouve en ce moment.

Points forts

  • Son apparence « sleeper »
  • Le design unique à Mazda
  • Pots d’échappement un peu plus gros

Points faibles

  • Pourquoi pas une version plus pimentée?
  • L’épaisseur des piliers C

Mazda3 Sport GT 2023, intérieur

L’intérieur - l’envers de la médaille
Il est clair que l’une des missions de cette Mazda3 est d’accrocher un sourire au visage de son conducteur, notamment par cet habitacle bien ficelé ou cette position de conduite facile à trouver – merci à tous les ajustements du siège électrique. Cependant, l’habitacle de la voiture compacte est loin d’être le plus logeable, ni même celui qui offre la meilleure visibilité arrière.

La version à cinq portes de la Mazda3 souffre effectivement de ces piliers C très larges et de cette lunette arrière à l’ouverture limitée qui transforment presque cet intérieur en véritable cocon. Disons qu’il ne faut pas être trop claustrophobe lorsqu’on prend le volant de cette compacte.

Comme mentionné, la qualité d’assemblage de la Mazda3 Sport GT est étonnante pour une voiture appartenant à cette catégorie. C’est aussi le cas à bord avec cette planche de bord recouverte de caoutchouc moelleux et de ces touches métallisées sur le volant. J’aime surtout les touches installées à l’horizontale en plein centre – à la manière d’un clavier. Par contre les boutons logés sous cette série de touches ne sont pas tous visibles à partir du siège du conducteur, celui du volant chauffant notamment.

Mazda3 Sport GT 2023, bas de console

La console centrale est quant à elle bien disposée. On y retrouve un minuscule levier pour les modes de conduite, le frein électronique, la grosse molette pour naviguer à travers les menus du système d’infodivertissement et le petit bouton pour le volume de la chaîne audio.

L’ennui, c’est qu’il n’est pas aussi facile de s’y retrouver avec cette molette qui sert de lien. Oui, l’écran est désormais tactile, mais ce dernier est loin du conducteur, ce qui oblige ce dernier à étirer le bras.

Bref, ce qu’on retient, c’est que la Mazda3 est une voiture très agréable pour l’amateur de conduite et son passager de la première rangée, mais qu’il y a encore du travail à faire, notamment au chapitre de la connectivité.

Points forts

  • Superbe planche de bord
  • Qualité d’exécution
  • Confort de l’habitacle (1ere rangée)

Points faibles

  • Visibilité arrière
  • Espace à l’arrière
  • Position de certains boutons

Mazda3 Sport GT 2023, trois quarts arrière

Sur la route
Face à la vieille Mazdaspeed3, cette Mazda3 Sport GT est moins explosive dans son rendement. Premièrement, la seule présence du rouage intégral fait en sorte que le conducteur n’a pas à composer avec l’effet de couple sur la livrée performante commercialisée jusqu’au milieu de la décennie précédente.

C’est le même constat en ce qui a trait à la sonorité du système d’échappement. La Speed3 faisait tout pour attirer l’attention, tandis que cette 3 Sport GT préfère clairement la discrétion. Je vous rassure, le grondement du 4-cylindres turbo n’est pas déplaisant du tout, tandis que la boîte automatique fait de l’excellent travail, et ce, même si elle doit se contenter de six rapports seulement.

L’autre point où la Mazda3 la plus sportive se démarque de son ancêtre, c’est au chapitre du confort. La suspension est moins sèche et les sièges sont suffisamment moelleux pour supporter des passagers pendant plusieurs heures. Derrière, l’espace est sans surprise beaucoup plus limité, à cause du toit fuyant, mais également par la longueur de la Mazda3.

La direction est également l’une des forces de la 3, tout comme la réactivité du système intégral. On pense souvent à Subaru lorsque la question « intégrale » est posée, mais Mazda fait de l’excellent boulot également. C’est vrai qu’une bonne vieille boîte de vitesses manuelle aurait été merveilleuse à bord de cette sportive confortable. Mais l’ennui, c’est que plus personne n’ose acheter une telle option de nos jours, outre « quelques irréductibles qui résistent encore à l’envahisseur ».

Points forts

  • Excellente boîte automatique
  • Rouage intégral très compétent
  • Sonorité du 4-cylindres

Points faibles

  • Pas de boîte manuelle
  • Contrôles du système d’infodivertissement

Mazda3 Sport GT 2023, roue

Consommation de carburant
Après une belle semaine passée à conduire cette voiture compacte et sportive, l’ordinateur de bord affichait une consommation de 9,4 litres / 100 km. Un résultat satisfaisant compte tenu des quelques épisodes où mon pied droit en redemandait.

Quelques-unes de vos questions concernant la Mazda3 GT Sport 2023 :

Est-ce que la Mazda3 Sport GT 2023 peut être considérée comme une voiture de luxe?
Dans les livrées plus cossues, la 3 vient frôler les meilleures petites de l’Allemagne et du Japon.

Y a-t-il encore une boîte manuelle disponible pour la Mazda3?
Oui, mais elle est réservée à quelques livrées moins cossues.

À quel endroit est assemblée la Mazda3?
Dans l’usine de Hofu, Yamaguchi, au Japon. 

Mazda3 Sport GT 2023, trois quarts avant

Le mot de la fin
Voilà, c’est confirmé! La Mazda 3 Sport GT Turbo 2023 a tout ce qu’il faut – ou presque – pour séduire l’amateur de conduite qui ne veut pas nécessairement conduire un bolide de course inconfortable au possible au quotidien. Ça ne renversera pas la tendance utilitaire du moment, mais sachez qu’il existe une manière beaucoup plus pure de se déplacer douze mois par année, et ce, même si l’espace dans le coffre est compté.

La concurrence principale

Honda Civic Si
Hyundai Elantra N-Line
Kia Forte GT
Subaru WRX
Toyota Corolla
Volkswagen Golf GTI / Jetta GLI

ÉVALUATION

76%
 
Performance
8,5/10
Design
7,5/10
Espace intérieur
6/10
Technologie et sécurité
8/10
Économie de carburant
7,5/10
Rapport qualité / prix
8/10

Contenu original de auto123.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00