Aller au contenu
Début de saison à oublier

Où s'en va le CF Montréal?

Où s'en va le CF Montréal?
L'entraîneur-chef du CF Montréal Hernan Losada sur la ligne de touche face aux Whitecaps, samedi dernier à Vancouver. / La Presse Canadienne

Bon dernier dans l’association de l’Est avec seulement trois points, le CF Montréal est aux prises avec plusieurs problèmes en ce début de saison.

La marmite a littéralement explosé samedi soir à Vancouver à la suite de cette humiliante défaite de 5-0 face aux Whitecaps.

Les partisans ont pris d’assaut les médias sociaux pour faire connaître leur insatisfaction par rapport au résultat, mais surtout de la façon dont le club est géré.

 Ras-le-bol depuis plusieurs années

Au-delà de la défaite, les amateurs semblaient vouloir déclarer un ras-le-bol qui dure depuis plusieurs années. Les attaques les plus virulentes étaient réservées au propriétaire Joey Saputo et son maigre budget d’opération. Plusieurs demandaient d’importantes injections d’investissements, ou tout simplement son départ. 

Mais, selon tout ce que l’on entend en coulisses, Saputo n’a nullement l’intention de vendre son club.

Sur le terrain, on se cherche...

Mis à part le match à Montréal, les joueurs ne semblent pas trop savoir quoi faire sur le terrain. L’équipe possède rarement le ballon, et même quand elle l’a, ne sait pas quoi en faire pour se créer de bonnes attaques.

Les vétérans, dont plusieurs jouent en défensive, semblent toujours ne pas avoir digéré le départ de l’entraineur Wilfried Nancy, ainsi que de plusieurs de leurs coéquipiers de l’an dernier. 

Au-delà des départs, il semble évident qu’une majorité d’entre eux aimerait aussi voir le club les remplacer par d’autres joueurs de qualité, des footballeurs déjà établis dans le monde du soccer professionnel.

Nombreux jeunes

Mais à ce jour, leurs demandes tombent dans l’oreille d’un sourd. Le mercato ferme ses portes le 24 avril prochain et rien ne semble indiquer que du véritable renfort s’en vient. Entre-temps, les performances de ces cadres en souffrent.

Les jeunes, qui sont nombreux dans l’équipe, peinent à jouer au rythme de la MLS. Malgré tout leur talent, plusieurs d’entre eux  auront clairement besoin de beaucoup de temps pour s’ajuster. Certains n’ont pas passé par les rangs habituels du cheminement d’un jeune joueur de la MLS, et ça paraît. 

Sans mentionner que l’infirmerie déborde, encore.

Une équipe déséquilibrée

En plus du rendement des joueurs qui n’est pas au rendez-vous, Hernan Losada doit composer avec un effectif débalancé.

Du côté droit du terrain, Losada peut compter sur plusieurs joueurs aptes à jouer la position de piston droit. On peut penser à Zachary Brault Guillard, Aaron Herrera, Mathieu Choinière et plus récemment on a vu Lassi Lappalainen bien faire à ce poste.

Mais du côté gauche, le club ne possède aucun piston naturel depuis le départ de Daniel Lovitz. Lappalainen et Choinière y évoluent, mais par défaut. Le jeune Jojeo Kwizera pourrait y jouer, mais il est blessé. De toute façon, son manque d’expérience ne ferait pas de lui une valeur sûre à ce poste non plus.

Kamal Miller jouait à cette position à Orlando, mais il a été converti en défenseur central à son arrivée à Montréal. Resterait Herrera, qui pourrait jouer à gauche, mais encore une fois, il faudrait qu’il le fasse sur son mauvais pied.

Le club possède aussi sept défenseurs centraux, dont quatre bien sûr qui ne pourront pas figurer dans le onze partant. On compte aussi cinq attaquants, sans compter Lappalainen qui pourrait aussi y évoluer éventuellement, selon Losada. 

Milieux offensifs

En contrepartie, toujours selon le coach, en l’absence de Matko Miljevic, il n’y a que deux milieux offensifs, Sean Rean et Ahmed Hamdi. Ce dernier n’est clairement pas le préféré du coach, lui qui ne fait que ronger son frein sur le banc depuis le début de la saison.

C’est donc dire que le jeune Rea est là tout seul. Le Québécois a admis mardi en entrevue que d’avoir un grand frère à sa position, pour le prendre sous son aile, aiderait probablement son développement. Mais qu’il doit faire sans cela présentement. Une tâche quasi impossible à surmonter pour la jeune recrue.

Les chantiers sont donc énormes pour le CF Montréal en ce début de saison, et pour l’instant, on ne voit pas la lumière au bout du tunnel.

Le prochain match de l’équipe aura lieu samedi soir en Nouvelle-Angleterre. Le week-end suivant, le club jouera son tout premier match de la saison au Stade Saputo, contre le DC United.

0:00
4:22
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Jeremy Filosa

Plus de 200 athlètes français se lèvent contre l’extrême-droite
Est-ce qu'un enseignant a marqué votre parcours scolaire?
«Le Canada a des chances de passer au tour éliminatoire» -Jeremy Filosa
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00