Aller au contenu
Performance sur route

L’Alfa Romeo Giulia électrique produira jusqu’à 1000 chevaux

L’Alfa Romeo Giulia électrique produira jusqu’à 1000 chevaux
Alfa Romeo Giulia / Auto123.com

•    L’Alfa Romeo Giulia va passer au tout électrique en 2025.

•    La variante Quadrifoglio proposerait 1000 chevaux alors que la version de base en offrirait 350 et la variante Veloce, 800.

•    Le modèle va reposer sur une architecture de 800 volts et permettre une autonomie de 800 km.

Alfa Romeo, à l’instar de quantité d’autres marques, va passer au tout électrique. Dans le cas de la berline Giulia, ça va se faire pour l’année 2025. Bien sûr, on va pleurer le départ de l’un de ses moteurs à essence, nommément le V6 biturbo de 2,9 litres qui produit un peu plus de 500 chevaux. 

Cependant, on ne perdra rien en puissance. 

Le grand patron d’Alfa Romeo, Jean-Philippe Imparato, a confirmé l’avenir de la berline Giulia en indiquant qu’elle passera à la prochaine plateforme électrique STLA Large du groupe Stellantis. Celle-ci est basée sur la structure Giorgio sur laquelle la Giulia est actuellement construite. Dans une entrevue que le dirigeant a accordée à la chaîne britannique Top Gear, il a été possible d’en apprendre un peu plus sur ce que cette Giuila électrique va nous réserver. 

Deux choses retiennent l’attention ; l’autonomie et la puissance. Dans le premier cas, grâce notamment à une architecture de 800 volts, il sera possible de franchir 800 km avec une des versions. Voilà un chiffre qui commence à être intéressant. 

Cette version de base (on le devine) va proposer une puissance de 350 chevaux, ce qui sera amplement suffisant, on s’entend. Mais ce ne sera pas tout. La variante Veloce va en livrer 800 alors que la Quadrifoglio va en offrir 1000. 

Alfa Romeo Giulia - Écusson Quadrifoglio

Oui, c’est inutile sur nos routes, mais ça demeure grandement impressionnant. 

Bien sûr, puisque le modèle n’arrivera pas avant deux ans, les données peuvent changer et varier. Il faudra voir pour les 800 km ; ça nous semble élevé pour le moment, mais on verra où en sera la technologie dans deux ans. Dans son entrevue, Jean-Philippe Imparato a mentionné quelque chose d’intéressant concernant l’ADN de la Giulia : « Je ne veux pas qu’il y ait des inconvénients en passant aux véhicules électriques. La question pour moi n’est pas de savoir s’il faut faire la transition, mais plutôt de bien la faire pour obtenir une voiture aussi maniable et agile. »

C’est de bon augure pour les amateurs de la marque. 

Alfa Romeo Giulia - Avant

Contenu original de auto123.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00