Aller au contenu
Messages codés par emojis

Surveillez-vous ce que vos jeunes font sur Internet?

Surveillez-vous ce que vos jeunes font sur Internet?
/ Photo : Dimitri Otis / Stone / Getty Images
0:00
20:03

En Angleterre, la police locale a mis en garde les parents contre une technique, utilisée par certains jeunes, qui consiste à utiliser des emojis pour passer des messages codés. À la barre de l'émission L'effet Normandeau, Élisabeth Crête aborde cette méthode pour échanger de façon plus subtile sur différents sujets.   

Les achats de drogue ou le «sexting», par exemple, sont des sujets qui donnent lieu à cette pratique. 

Selon l'animatrice, deux visions s'affrontent concernant l'utilisation des appareils technologique des jeunes et le rôle des parents en lien avec celle-ci. Si certains estiment qu'il fait partie de leur responsabilité de surveiller ce que leur enfant fait avec son téléphone cellulaire, d'autres jugent plutôt qu'il a le droit à sa vie privée.  

L'auteure, conférencière, et coach familial Nancy Doyon souhaite apporter des nuances en affirmant que la gestion des appareils électroniques devrait varier en fonction de plusieurs critères.  

«Ça dépend de l'âge qu'ils ont. Je crois qu'un parent qui donne un téléphone et l'accès aux réseaux sociaux à son enfant de dix ans a le devoir de garder un œil sur ses agissements. Il doit demeurer vigilant sur les sites web que l'enfant fréquente et les conversations qu'il a avec les autres», pense la conférencière.

Elle rappelle que les jeunes demeurent vulnérables aux prédateurs sexuels et à risque de subir de l'intimidation sur les réseaux sociaux.  

«Au fur et à mesure qu'ils grandissent, on peut relâcher progressivement l'encadrement et la surveillance, en fonction de la personne que l'on a devant soi.»  

Elle estime qu'un jeune qui a une tendance à bien suivre les règles et sait faire preuve de jugement aurait moins besoin de surveillance et de vigilance de la part du parent qu'un enfant qui a tendance à avoir des problèmes de comportement, des amis qui sont louches et contournent régulièrement les règles.  

Écoutez l'intégralité de l'intervention de Nancy Doyon.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Élisabeth Crête

«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»
Festival Mtl en Arts: «Remplir la rue Sainte-Catherine de beauté» -Dany Turcotte
«On dirait qu'on pardonne un peu tout à Christian Dubé»-Antonine Yaccarini
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:00