Aller au contenu
Au Québec

La santé des jeunes se détériore «de façon alarmante»

La santé des jeunes se détériore «de façon alarmante»
/ Photo: FatCamera / E+ / Getty Images
0:00
11:11
0:00
7:22

La santé cardiovasculaire des jeunes Québécois s’est détériorée depuis les années 1980, selon une récente étude faite au Québec.

La consommation d'oxygène des adolescents aurait notamment baissé de 20 % durant cette période, d'après les données fournies par des chercheurs de l'Université de Sherbrooke.

En entretien avec Luc Ferrandez, Pierre Lavoie aborde ce problème significatif quant à la santé des jeunes. Selon lui, cette baisse d'oxygène représente un risque important pour l'apparition de maladies normalement réservées aux personnes plus âgées.

«C'est une cohorte de 4000 élèves à travers le Québec [...] Là on a besoin de donner un coup de barre ! [...] Je pense qu'on est rendu au point où on doit faire notre propre modèle d'activité physique. On amène toujours le sport en premier, mais le sport, ça ne rejoint pas tout le monde.»

Pierre Lavoie explique que la clé d'un nouveau modèle misant sur l'activité physique permettrait de cibler aussi les personnes plus âgées et les jeunes qui se sentent marginalisés, qui délaissent le sport organisé après le primaire.

«Avant qu'ils rentrent au primaire, on doit développer leurs aptitudes physiques pour qu'ils se sentent un peu plus habiles. Ensuite, je pense que l'approche est plutôt parfaite au Québec, mais c'est au secondaire que le bât blesse, alors que 71 % des jeunes arrêtent de bouger entre le secondaire 1 et le secondaire 3.»

L'objectif est donc de créer un modèle inclusif qui permettrait de bouger, de manger, de boire et de prendre soin de soi. Pierre Lavoie souligne aussi l'importance de tenir compte des épidémies d'obésité et de diabète de type 2 qui réduisent considérablement l'espérance de vie.

-> Au micro de Paul Arcand, jeudi, écoutez aussi Isabelle Charest, ministre responsable du Sport, du Loisir et du Plein air, qui s'inquiète de la santé physique des jeunes.

Vous aimerez aussi

Plus avec Luc Ferrandez

«Faites un gros câlin à vos petits...» -le grand-père d'une fillette décédée
Santé mentale: «On doit agir avant qu'il soit trop tard» -le maire de Laval
«Ces enfants-là vont devoir absolument être pris en charge» -Nancy Doyon
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75