Aller au contenu
Le Canada à la Coupe du monde

«Il y a un objectif qui a été devancé» -Wandrille Lefèvre

«Il y a un objectif qui a été devancé» -Wandrille Lefèvre
/ PC/Nathan Denette
0:00
5:37

Les huitièmes de finale commenceront, samedi, à la Coupe du monde, quoique sans le Canada qui n’a pas réussi à franchir la phase de groupes.

Au micro de Mario Langlois aux Amateurs de sports, Wandrille Lefèvre revient sur le dernier match des Canadiens, perdu 2-1 contre le Maroc, mais place aussi les choses en perspective.

« En réalité, dans le plan initial, ce n’était pas prévu… d’une certaine manière. On devance les objectifs en étant présents à cette Coupe du monde 2022. L’objectif était vraiment de préparer l’équipe pour celle qu’elle accueille en 2026. Donc, il y a un objectif qui a été devancé.

« L’impression que ça me donne… On était bien contents de surfer sur la vague du fait qu’on les avait devancés, et tout à coup, quand ça tourne moins bien, on en revient à : « N’oubliez pas qu’on avait devancé nos objectifs. » C’est un petit peu ça.

« Ça, je suis un peu moins en phase avec ça. Il faut assumer son statut. Si on estime qu’on a franchi un palier, alors, on l’a réellement franchi et on réfléchit en fonction de ça. À tous les niveaux. »

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Mario Langlois

«Le problème, c'est le fait qu'on permet à des jeunes de se battre»
«J'ai su tout de suite que je voulais m'impliquer dans cette aventure-là»
«J'ai essayé de retomber professionnellement en amour avec la boxe»
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00