Aller au contenu
Revirements et cadeaux à l'adversaire

«Le Canadien en donne en masse!» -Danièle Sauvageau

«Le Canadien en donne en masse!» -Danièle Sauvageau
/ François Lacasse NHLI/Getty Images
0:00
13:51

L’avantage numérique des Canadiens de Montréal ne fonctionne pas bien depuis quelques matchs.

L’animateur Mario Langlois en discute avec Danièle Sauvageau, qui a son idée sur la question.

« Lorsqu’on regarde davantage le temps de possession de rondelle, on s’est beaucoup passé la rondelle. On était peut-être trop rationnel. Donc, d’aller développer l’attitude du tireur, lorsque la ligne de tir est là, il faut y aller. »

« On veut développer cette chimie, on veut s’assurer qu’on passe bien la rondelle, qu’on est créatif. Et ça, c’est peut-être le prix à payer lorsqu’on développe un avantage numérique avec de jeunes joueurs. »

Est-ce que les joueurs qui sont au sein de l’unité spéciale font trop dans la finesse?

« Non. Ils sont trop en périphérie. On essaie de trop aller chercher la position au lieu de lire plus rapidement ce qui est devant nous et ensuite de réagir en fonction de ça. »

Quand on développe des jeunes, on leur apprend à ne pas donner de revirements. Et pourtant...

« Le Canadien, quand on regarde les statistiques en matière de revirements, c’est l’une des pires équipes de la Ligue nationale. Tu remarqueras dans le prochain match (…), on donne des cadeaux à l’adversaire. Et le Canadien en donne en masse! »

On l’écoute…

Vous aimerez aussi

Plus avec Danièle Sauvageau

Danièle Sauvageau mesure l'amélioration de Suzuki et Caufield
«Les joueurs ne savent pas ce que le coach sait» -Danièle Sauvageau
Débat hockey avec Danièle Sauvageau et Stéphane Waite
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Description de l'image non disponible
En ondes jusqu’à
En direct
75