Aller au contenu

GM ne compte pas abandonner le moteur à essence de sitôt

GM ne compte pas abandonner le moteur à essence de sitôt
General Motors - Usine
Auto123.com

•    GM n’abandonnera pas ses moteurs à essence de sitôt, a déclaré son président Mark Reuss.

•    Les profits réalisés par les ventes de camionnettes permettent à la compagnie d’investir massivement dans l’électrification.

•    GM croit par ailleurs que ses modèles électriques seront profitables à compter de 2025.

Depuis plusieurs mois, General Motors (GM) nous présente plusieurs futurs modèles électriques. Le géant américain a de grandes ambitions en matière de véhicules électriques. Il souhaite même battre Tesla à son jeu d’ici le milieu de la décennie. 

Toutefois, malgré cet objectif, GM ne compte pas abandonner le moteur à essence de sitôt. Le président de l’entreprise, Mark Reuss, a récemment accordé une entrevue à Fox Business, déclarant que la compagnie qu’il dirige n’est pas prête à quitter les segments où les modèles équipés de moteurs à combustion dominent largement les ventes.

Évidemment, il fait référence aux différentes catégories de camionnettes où GM fait très bien. 

« L’ère du moteur à combustion interne n’est pas terminée. Nous n’allons pas abandonner les segments où ces moteurs sont dominants, comme avec les camionnettes GMC et Chevrolet », a essentiellement déclaré Mark Reuss à Fox Business.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Usine de General Motors - Production

On comprend très bien la stratégie. Les segments de camionnettes sont très lucratifs. L’ironie, c’est que c’est grâce aux très fortes ventes de ces dernières que GM est en mesure d’investir massivement dans l’électrification. GM souhaite injecter quelque 35 milliards $ US dans les véhicules électriques et les technologies de conduite autonome d’ici le milieu de la décennie.

Comme on vous le rapportait vendredi, la compagnie croit que ses véhicules électriques vont devenir profitables à compter de 2025. Le jour où cela se produit, la compagnie n’aura plus la même dépendance aux profits provenant des ventes de ses camionnettes pour financer l’électrification. Elle en aura toujours besoin, on s’entend, et elle ne s’en privera pas, aussi longtemps qu’elle le pourra. 

Chevrolet Bolt EV 2022

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En ondes jusqu’à 11:00
En direct
75