Aller au contenu
Chronique humoristique de Fabien Cloutier

«Michel Sardou, si un vélo passe devant toi, chante!»

«Michel Sardou, si un vélo passe devant toi, chante!»
L'humoriste, auteur, acteur et chroniqueur Fabien Cloutier / Photo : 98.5
0:00
6:23

L’icône de la chanson française, Michel Sardou, a récemment tenu des propos assez violents à l’endroit… des cyclistes. Ses commentaires, partagés en public, ont provoqué une clameur de protestation.

Invité à l’émission télé de Laurent Delahousse, dimanche, Michel Sardou n’a pas mâché ses mots pour parler des vélos. Questionné par l’animateur de France 2 sur le passé et le présent,  à savoir si la vie était meilleure avant, l’artiste a finalement partargé son exaspération à l’égard des cyclistes, qu’il ne «supporte pas».

En fait, Michel Sardou a laissé entendre durant cette entretien que le monde n’était pas mieux avant : «Il y avait la grève, la guerre et des problèmes de fric. Il y avait tout.» Étonnamment, il poursuit en disant : «Mais, on n’était pas emmerdé sur les autoroutes, ça je dois dire qu’on pouvait rouler à la vitesse que l’on voulait ! Y'avait pas les trottinettes qui, vraiment, nous les cassent. Y’avait pas les vélos que je ne supporte pas, qui grillent tous les feux rouges…» Juste après, il conclut par : «Le prochain, je me le fais! Voilà.» 

Les dires de Michel Sardou, qui a chanté d’énormes succès comme La maladie d’amour et Je vais t’aimer, ont été rediffusés et commentés par une pléiade de médias sur la planète.

«Chante !»

L'humoriste, auteur, acteur et chroniqueur du 98.5, Fabien Cloutier n’a d'ailleurs pu s’empêcher, lui aussi, de traiter de cette affaire à l'émission de Paul Arcand, vendredi matin.

«Il a dit : ‘’Le prochain, je me le fais’’, vraiment. Michel, on va se calmer. Tu dis que la vie est moins désespérante en chantant… Si un vélo passe devant toi, sans s’arrêter à une lumière, chante !»

Notons que le chanteur, également comédien, a annoncé son grand retour à la scène pour l’an prochain.

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

«C'est très bien; maintenant il faudra mettre de la chair autour de l'os»
«L'équipe de communications voulait faire réagir et ça a fonctionné»
La hausse de déchet est générée principalement par le secteur commercial
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Balados du dimanche
En ondes jusqu’à 20:00
En direct
75