Aller au contenu
Revue de presse de Paul Arcand

Cancer: «Des gens vont chèrement payer le prix d’un diagnostic arrivé trop tard»

Cancer: «Des gens vont chèrement payer le prix d’un diagnostic arrivé trop tard»

Lors de sa revue de presse, vendredi, l’animateur Paul Arcand traite notamment de la grande quantité de patients atteints d'un cancer qui attendent pour être opérés. 

Au cours des 18 derniers mois, le nombre de ces patients a augmenté de plus de 40 %. L'attente pour plus d'un patient sur cinq a dépassé le délai médical acceptable de 57 jours, selon ce qu'a appris le quotidien The Gazette

Selon la compilation la plus récente, 4 444 patients atteints de cancer se trouvent sur la liste d'attente pour une chirurgie au Québec. 

« Le Québec a un nombre élevé de cas de cancer. À cause diverses raisons, dont le délestage, des gens vont chèrement payer le prix d’un diagnostic arrivé trop tard… La Fédération des médecins spécialistes a laissé entendre que ses membres sont prêts à faire plus, mais la bureaucratie affecte leur efficacité. »

Autres sujets abordés par Paul Arcand

  • Près d’un demi-million de travailleurs sans statut pourraient obtenir leur résidence permanente au pays, a appris Radio-Canada
  • Les redoublements continuent d’être exceptionnels dans les écoles qui, échec ou pas, font passer les enfants au niveau supérieur. Un texte de Louise Leduc publié dans La Presse.
  • Ventes de véhicules au Canada : une baisse de 22 % par rapport à septembre 2019. 
  • Geneviève Guilbault a affirmé qu’elle veut délaisser son poste de ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale. Un lien avec la formation du Conseil des ministres ?
  • Hockey Canada : les coffres se vident tranquillement à la fédération. Des commanditaires et des organisations provinciales coupent les fonds. La pression est donc très forte.
  • Le prix Nobel de la paix 2022 a été attribué à l’ONG russe Memorial, au Centre pour les libertés civiles ukrainien et à l’opposant biélorusse Ales Bialiatski. En pleine guerre en Ukraine, le comité Nobel a donc choisi de décerner son prix à des critiques de Vladimir Poutine et son régime. 
  • Éric Asselin, ex-bras droit de Vincent Lacroix à l’époque du scandale Norbourg, se retrouve à nouveau dans la ligne de mire des forces de l’ordre. L’Autorité des marchés financiers soupçonne Éric Asselin d’agir illégalement comme courtier hypothécaire en s’impliquant dans des démarches de prêts conventionnels et alternatifs et d’agir comme intermédiaire dans des dossiers de prêts privés. Un texte de Richard Dufour paru dans La Presse.
  • L’ex-président de l’Ordre des comptables agréés du Québec et sa conjointe auraient floué pendant huit ans, et pour près de 200 000 $, une résidence pour aînés qui accueille des prêtres à la retraite, a découvert notre Bureau d’enquête. Un article de Jean-Louis Fortin, du Journal de Montréal

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Sortie en règle sur Instagram | Ras-le-bol de l'influenceuse Lysandre Nadeau
Nos pires criminels vont s'en sortir en raison des délais non respectés?
«L'infirmière à la toast» | «L'art de tuer une mouche avec un bazooka»
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75