Aller au contenu
Enjeu d'identité de genre

Prisons pour femmes: violences commises par des gens s'identifiant transgenres

Prisons pour femmes: violences commises par des gens s'identifiant transgenres
Photo: Angelo Aguiar / iStock / Getty Images Plus / Getty Images

Samedi matin, un article de La Presse révèle qu’une douzaine de prisonniers au Canada ont été transférés dans des prisons pour femmes, après s’être identifiés comme personne transgenre. Depuis cette nouvelle cohabitation, des femmes détenues auraient été terrorisées ou agressées sexuellement. Au micro d’Élisabeth Crête, Tristan Péloquin, le journaliste derrière l’article, donne les détails de ce sujet délicat.

D'après le journaliste, une directive officialisée en mai dernier est à l'origine de la situation. 

«Il y a une directive du commissaire qui a été émise et qui indique qu'un détenu, homme ou femme, peut être placé dans le type d'établissement qui correspond le mieux à son identité ou son expression de genre, peu importe le sexe ou le marqueur dans son document d'identification.»

Le journaliste explique qu'actuellement, la seule chose qui puisse empêcher un tel transfert serait une préoccupation dominante au niveau de la sécurité. Selon les observations de Tristan Péloquin, le phénomène commence à prendre de l'ampleur, même si les cas demeurent anecdotiques. 

Écoutez la suite de ses explications...

Vous aimerez aussi

Plus avec Chantal Lamarre

«On a donné cinq fois des avantages numériques aux Oilers d'Edmonton»
«Je n'ai pas grand-chose à cacher sur cette histoire-là» -Isabelle Lagacé
Andy St-Louis se fait suspendre ses comptes Meta sans explications
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75