Aller au contenu
Comment on s'y prend pour baisser la tension armée

Laval: «Mettre de la pression sur ces criminels»

Laval: «Mettre de la pression sur ces criminels»
Photo La Presse
0:00
7:22

Les décharges d’armes à feu ont diminué de 52 % sur le territoire de Laval au cours de la dernière année: les armes à feu saisies et les arrestations effectuées ont augmenté.

Par exemple, comme le détaillait la chroniqueuse Bénédicte Lebel, le nombre de douilles retrouvées sur les scènes de crime sont passées de 124 à 37.

Ces résultats, selon la police de Laval, sont attribués aux efforts déployés sur le terrain.

« Mettre de la pression sur ces criminels-là. On les suit à la trace, on les arrête. Lorsqu'ils sortent de prison, on vérifie leurs conditions. S'ils se promènent avec une arme à feu sur le terrain, ils vont se faire arrêter, ils vont se faire interpeller, ils vont se faire intercepter. Ils ont un bon potentiel de se faire arrêter. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Réseaux sociaux: des trucs pour dégivrer les vitres de votre véhicule !
Temps des Fêtes: performance de Johanne Blouin
Le rapport de la Commission Ferrandez-Normandeau
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75