Aller au contenu
Les souvenirs d'un guerrier

«Zdeno Chara est une personne extraordinaire» -Steve Bégin

«Zdeno Chara est une personne extraordinaire» -Steve Bégin
L'attaquant Steve Bégin
Crédit photo: Getty Images / Claus Andersen / Intermittent
0:00
24:53

Au micro de Mario Langlois, les coanimateurs du balado La Poche Bleue, Guillaume Latendresse et Maxim Lapierre ont également commenté la nouvelle de la retraite du défenseur Zdeno Chara.

De son côté, l’ex-numéro 84 a déjà été victime d’une agression du grand défenseur slovaque. D’ailleurs, il est question d’une anecdote impliquant Steve Bégin qui a donné une entrevue à notre antenne.

«Ce match-là, tu le vois sur la séquence, il essaie d’arracher la tête à Alex Kovalev. Steve Bégin a été le vrai coupable dans toute cette histoire-là. J’ai payé pour Steve Bégin. Il ne l’a pas lâché dans ce match-là. Ce n’était même pas drôle comment il a réussi à sortir Chara de son match. Il n’était plus capable. On était rendu à la fin et Steve Bégin avait fâché le gros Chara.»

Dans tout ce récit, est-ce vraiment le Trifluvien qui a commencé les problèmes?

Steve Bégin a répondu à la question.

«Ça se peut! À toutes les fois que je jouais contre Chara, je me faisais le plaisir de le sortir de sa partie. C’était un peu ça mon travail. Je me rappelle, Zdeno Chara avait perdu la tête, s’était tourné et avait sauté sur Guillaume. D’après moi, il pensait que c’était moi, mais c’était Guillaume!»

Or, Bégin a voulu vanter les mérites de Chara. Le numéro 22 avait joué dans l'uniforme des Bruins de Boston en 2009-2010.

«Il est capable d’en prendre, parce que sérieusement, un des meilleurs, sinon, le meilleur leader avec qui j’ai eu la chance de jouer. Une personne extraordinaire autant sur la patinoire qu’à l’extérieur de la patinoire. Quand on dit de construire des équipes gagnantes, c’est autour des joueurs comme lui que tu veux le faire. Boston a été chanceux avec deux joueurs exceptionnels en Zdeno Chara et Patrice Bergeron.»

Vous aimerez aussi

Plus avec Mario Langlois

Antoine Roussel retranché à Philadelphie:«Est-ce que les dés étaient pipés?»
«Si j'étais Jonathan, je me dirais: «Elle est où ma place?» -Danièle Sauvageau
«Slafkovsky sera au Canadien ce que Gronkowski a été aux Pats» -Mario Langlois
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En ondes jusqu’à 22:00
En direct
75