Aller au contenu
L'environnement et les pollueurs québécois

«Manque total de transparence du ministère»

«Manque total de transparence du ministère»
Paul Arcand
98.5

L'affaire de la Fonderie Horne qui a marqué l'actualité au cours de l'été aura au moins permis de mettre en lumière les entreprises les plus polluantes au Québec, un dossier qui a accéléré à la vitesse grand V après les déclarations du ministre de l'Environnement Benoit Charette en exclusivité au micro de Paul Arcand, mardi.

« On retrouve les gros joueurs de l'industrie québécoise », notait l'animateur matinal du 98.5 au lendemain de la nouvelle comme quoi des dizaines de compagnies outrepassaient les normes québécoises environnementales au vu et au su du gouvernement.

Cogeco a obtenu la liste de ces 89 entreprises localisées un peu partout au Québec parmi lesquelles on trouve Rio Tinto, Produits forestiers Résolu, Kruger, Cascades et Arcelor Mittal.

« Le problème avec le ministère de l'Environnement, c'est qu'on n'a aucune idée de la norme qui doit être respectée et du niveau de dépassement. Ces entreprises qui ont la permission de polluer peuvent aller jusqu'à quel niveau? À quel moment viennent à échéance leurs permis? C'est quoi le plan de match pour ces entreprises-là? On ne le sait pas. Un manque total de transparence du ministère de l'Environnement. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Joël Arseneau réélu aux Îles pour le PQ: «On est là, notre chef est élu»
Ruba Ghazal de retour pour Québec solidaire à l'Assemblée nationale
«J'ai rarement vu des partis d'opposition aussi heureux d'avoir mangé une volée»
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75