Aller au contenu
Premier camp de Juray Slafkovsky

«On veut voir son intensité» -Mario Tremblay

«On veut voir son intensité» -Mario Tremblay
Juraj Slafkovsky
PC/Peter McCabe

Il y a bien longtemps que le Tricolore n'a amorcé un camp préparatoire avec le premier choix du repêchage universel sur la patinoire.

Ça sera le cas avec le Slovaque Juraj Slafkovksy sur lequel le Canadien a mis la main au mois de juin, même si bien des observateurs s'attendaient à voir Shane Wright sélectionné au premier rang.

Justement. Slafkovsky plutôt que Wright. Un bon choix?

« Je ne l’ai pas vu jouer (Wright). Je n’ai pas vu jouer Slafkovsky non plus, mais j’ai parlé à des chums qui sont dépisteurs et, d’après eux, c’était pour être Slafkovsky. La preuve, Shane Wright a été repêché au quatrième rang. Il y a trois clubs qui sont passés avant. Mais c’est l’avenir qui va nous dire qui a eu raison. »

« On veut voir son intensité. Est-ce qu'on va le mettre avec Suzuki et Caufield?  Le trio des jeunes, comme quand je suis arrivé avec le Canadien, avec Yvon Lambert et Doug Risebrough. Ils nous appellaient la kid line. »

C'est ce développement des jeunes qui intéresse l'ancien joueur à un mois du camp préparatoire.

« J’ai hâte de voir l’édition du Canadien. C’est sûr qu’ils n’auront pas un club pour faire les séries éliminatoires, mais quand même, je pense que ça va être excitant. De voir les jeunes se développer au fil des ans. Ça va prendre une couple d’années. Deux ans… Trois ans… De voir l’évolution des jeunes »

Vous aimerez aussi

Plus avec Yanick Bouchard

«Les Blue Jays doivent éviter les longues disettes» -Alex Agostino
Tennis: « À Repentigny, on vient découvrir les futurs vedettes»
«Je vais reboxer d'ici la fin de l'année» - Kim Clavel
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75