Aller au contenu
Recommandation de la Santé publique

Fonderie Horne : Vers une moyenne annuelle de 15 ng/m⁠3

Fonderie Horne : Vers une moyenne annuelle de 15 ng/m⁠3
Luc Boileau, directeur de la Santé publique du Québec
Photo: Jacques Boissinot / La Presse Canadienne
0:00
3:44
0:00
5:55
0:00
8:29

La Santé publique recommande que les émissions d'arsenic par mètre cube d'air de la Fonderie Horne de Rouyn-Noranda soient limitées à un maximum de 15 nanogrammes.

De passage à Rouyn-Noranda, le directeur national de santé publique, Luc Boileau, a déclaré que la situation actuelle, qui permet à l'entreprise, propriété de la multinationale Glencore, de rejeter jusqu'à 100 nanogrammes d'arsenic par mètre cube, soit 33 fois plus que la norme québécoise de 3 nanogrammes par mètre cube, est inacceptable.

Le Dr Boileau a déclaré que l'objectif est d'éventuellement atteindre cette norme provinciale et pour protéger la santé des citoyens de Rouyn, la Santé publique propose une balise temporaire de 15 nanogrammes par mètre cube, soit cinq fois plus que la norme québécoise actuelle jusqu'à ce que l'entreprise réussisse à se soumettre à la norme québécoise.

En entretien avec Philippe Cantin, la députée de Québec solidaire dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien déplore que le gouvernement n'ait pas dévoilé d'échéancier à ce sujet.

De plus, en entretien avec Marie-Claude Lavallée, le professeur en métallurgie extractive à l’Université McGill Phillippe Ouzilleau soutient que le plan de réduction est sensiblement demeuré le même que lors du dépôt effectué par l'entreprise en 2020.

On les écoute...

Vous aimerez aussi

Plus avec Louis Lacroix

«Notre rôle est de confronter le premier ministre» -Louis Lacroix
Louis Lacroix résume les enjeux de la première semaine électorale
An 2000 : Certaines des plus importantes technologies
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En ondes jusqu’à 22:00
En direct
75