Aller au contenu
Selon des informations de l'entreprise IBM

Fuite de données: «Encore le consommateur qui paye!»

Fuite de données: «Encore le consommateur qui paye!»
Le chroniqueur économique François Gagnon

Les vols de données de compagnies, qui sont devenues pratiquement choses du quotidien, ont des conséquences graves sur la population. Voici les explications du chroniqueur économique François Gagnon.

Certes, des fuites de données peuvent mettre en danger les informations personnelles de clients. Mais, elles impactent également les consommateurs. 

«Ça coute en moyenne entre cinq et sept millions de dollars au Canada, pour une seule attaque. 83 % des 550 entreprises internationales n’en étaient pas à leur première brèche. Quand un tel pépin survient dans une entreprise, c’est encore une fois le consommateur qui paye [en absorbant les dépenses de l’entreprise associées à la fraude].»

Dans son dernier rapport annuel sur le coût d’une violation de données, IBM indique qu’environ 60 % des entreprises ont élevé le prix de leurs produits ou services pour compenser l’argent perdu en raison d’une fuite de données.

Vous aimerez aussi

Plus avec Marie-Claude Lavallée

C'est le dernier Vindredi Groovy estival
Les agences de rencontre plus populaires que jamais
Félix Auger-Aliassime perd en quart de finale
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75