Aller au contenu
Ligue canadienne

Les Alouettes s'inclinent 24-17 à Hamilton

Les Alouettes s'inclinent 24-17 à Hamilton
Trevor Harris
PC/Peter Power

Les Alouettes ont perdu pied après une première demie axée sur la défensive et la formation montréalaise s’est finalement inclinée 24-17, jeudi, à Hamilton, face aux Tiger-Cats.

En léger déficit de 10-6 à la demie, les Alouettes (2-5) ont vu les Tiger-Cats (2-5) inscrire deux touchés au troisième quart afin de creuser l’écart. La formation montréalaise a bien marqué un touché avec une transformation de deux points au dernier quart, mais elle n’a pu inscrire le touché égalisateur.

Le match s’est terminé lorsqu’une passe du quart substitut Dominique Davis a été interceptée à la porte des buts sur le dernier jeu du match.

Trevor Harris ne pouvait être sur le terrain à ce moment, vu que les Alouettes avaient profité d’une pénalité des Tiger-Cats pour coup à la tête aux dépens de ce dernier. Les officiels ont obligé Harris à retraiter sur les lignes de côté afin de suivre le protocole des commotions cérébrales.

Harris a présenté une fiche de 24 passes complétées en 41 tentatives, 388 verges de gains et aucune interception. Il a bien protégé le ballon, mais l'équivalent n'a pas toujours été le cas pour ce qui est de sa ligne à l'attaque qui a permis cinq sacs. Eugene Lewis a été son receveur de prédilection avec huit passes captées pour 154 verges.

Au combiné, les quarts des Tiger-Cats Dane Evans et Matthews Shiltz ont réussi 20 passes en 28 tentatives pour 250 verges de gains aériens et un touché.

Les Alouettes seront de retour à Montréal la semaine prochaine pour y affronter les champions en titre de la Coupe Grey, les Blue Bombers de Winnipeg.

On botte...

Le début du match a été placé sous le signe des bottés. Les six premières possessions de la rencontre ont mené à des dégagements. Globalement, les Alouettes ont eu de meilleures positions sur le terrain, mais la défensive des Tiger-Cats a été féroce avec deux sacs aux dépens de Trevor Harris.

On a changé le scénario à la septième possession, gracieuseté d'un retour de botté de 40 verges de Chandler Worthy. Encore une fois, l'unité défensive des Tiger-Cats a tenu le coup et a limité les Alouettes au placement de 16 verges de David Côté.

Les Tiger-Cats ont ensuite envoyé l'ancien des Alouettes, Matthew Shiltz, au poste de quart et il a transformé le match. Une course de 30 verges de Shiltz - jumelée à une pénalité de 15 verges - et trois passes complétées plus tard ont permis au quart substitut Jamie Newman de franchir la verge manquante pour placer l'équipe de Hamilton en avant 7-3 au début du deuxième quart.

Les Alouettes se sont rapproché à un point de leurs adversaires après un botté de précision de 44 verges de Côté. Ces trois points ont été effacés à leur tour par un placement des Tiger-Cats avant la demie.

Un doublé des Tiger-Cats

Le troisième quart n'a ressemblé en rien au premier. Les Tiger-Cats ont enchaîné quelques jeux spectaculaires dès leur première possession et le tout s'est terminé par une passe de 40 verges de Evans à Steven Dunbar. Et ça ne s'est pas arrangé par la suite lorsque Don Jackson a creusé l'écart à 24-6 avec une course de deux verges pour le touché.

Les Alouettes ont eu l'occasion d'inscrire un touché au début du quatrième quart, mais par deux fois, le demi de coin Cariel Brooks a empêché Eugene Lewis de capter le ballon. La formation montréalaise s'est contentée d'un autre placement de Côté.

Un plaqué et une bombe

Un plaqué percutant de Mike Jones à l'endroit de Dunbar a fait tourner le vent par la suite. Les Alouettes ont récupéré le ballon perdu et une passe et course de 45 verges de Harris à Lewis a remplacé la formation montréalaise au milieu du terrain.

Sept jeux plus tard, Harris a complété une passe de quatre verges à Mayala pour le touché. Danny Maciocia a décidé d'y aller pour la transformation de deux points, mais Jeshrun Antwi a perdu son soulier et il est tombé juste avant de franchir la zone des buts.

Sauf qu'après la reprise, on a constaté qu'aucun joueur des Tigers-Cats ne l'avait touché. Il n'y avait plus qu'un seul touché d'écart, mais ce fut quand même trop pour les Alouettes.

Vous aimerez aussi

0:00
6:14

Plus avec Jean St-Onge

Jean St-Onge s'entretient avec André Bolduc
Entrevue avec Sean Jamieson des Alouettes
Alouettes: la philosophie du jeu de Marc-Antoine Dequoy
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75