Aller au contenu
Production québécoise face au reste du monde

«On joue sur le même terrain de jeu»

«On joue sur le même terrain de jeu»
Getty Images

La production médiatique (cinéma/télévision) a quelque peu baissé (6%) de 2020 à 2021. Bien sûr, la pandémie est en cause, mais ce n’est pas tout.

Au micro de Philippe Cantin, la présidente et directrice générale de l’Association québécoise de la production médiatique, Hélène Messier, analyse la situation.

« Ça a été une belle année en volume. On a produit moins d’émissions. On a produit moins en cinéma. Ça a été moins bien, mais en télévision, c’est une bonne année malgré la pandémie. On a produit moins d’émissions, mais on a eu des budgets un peu plus élevés pour le faire. Et il y a eu de l’aide gouvernementale pour faire face aux demandes supplémentaires que la pandémie a occasionnées.

Là où la situation a changé, c’est au niveau de la diffusion, désormais, presque sans barrières d’un pays à l’autre.

« On joue sur le même terrain de jeu que tout le monde, maintenant. Avant, on disait qu’on était protégé par notre langue au Québec. Ce n’est plus vrai maintenant. Les gens ont l’embarras du choix quand ils consomment du contenu. Alors il faut s’assurer que l’on va pouvoir suivre le rythme, continuer de retenir l’auditoire et se démarquer à l’international. Le choix est rendu immense. Il se produit plus de 500 séries de fiction par année à travers le monde. »

Et Hélène Messier montre les disparités de budget ici et ailleurs.

« Je n’ai aucune idée du budget de Stranger Things, mais je me souviens qu’on disait que des séries comme The Crown, c’était plus de 10 millions de dollars US par émission, alors que nous, on a un budget moyen par heure de production de 500 000 $ Et on regarde une série canadienne anglaise, tournée en anglais, on parle d’environ 2,5 millions $

« Le producteur des Filles de Caleb me disait qu’il y a 30 ans, il avait 1,5 million $ par émission et on est rendus à 500 000 $ Cherchez l’erreur… On produisait beaucoup moins à l’époque. Maintenant, la demande de contenus est effarante, alors il y a plus de production. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Philippe Cantin

Santé : le projet de société de Christian Dubé
Manifestations en Chine: des impacts pour le régime de Xi Jinping?
Le transport en commun doit être attrayant pour tous
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75