Aller au contenu
S'attaquer à la pénurie d'enseignants

«Ça passera par les conditions de travail» -Josée Scalibrini

«Ça passera par les conditions de travail» -Josée Scalibrini
Crédit photo: Getty Images / AJ_Watt

Le personnel d’enseignement rend visite au bureau du premier ministre du Québec, François Legault, à Montréal, alors que leur saison estivale en est à ses débuts.

Josée Scalibrini, présidente de la FSE-CSQ, était au micro de Louis Lacroix pour parler de la situation des enseignants.

Elle avait un message à rendre à François Legault.

«Les mercis ne suffisent plus. La pénurie qu’on vit en éducation, il y a des solutions pour contrer ça. Il faut s’attaquer à la pénurie et ça passera par les conditions de travail pour attirer les gens en éducation.»

Mme Scalibrini mentionne trois éléments importants: la composition d’une classe, l’allégement de la tâche des enseignants et ajuster la taille des groupes en fonction du nombre d’élèves.

Elle souligne aussi qu’il y aura encore des négociations cet automne à la demande du gouvernement.

Vous aimerez aussi

Plus avec Louis Lacroix

«La question de la sécurité est nécessaire, mais a détourné le débat»
«Notre rôle est de confronter le premier ministre» -Louis Lacroix
Louis Lacroix résume les enjeux de la première semaine électorale
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En ondes jusqu’à 12:00
En direct
75