Aller au contenu
Des réfugiés se butent à notre bureaucratie

Pas de places en garderie: autre tuile pour les Ukrainiens

Pas de places en garderie: autre tuile pour les Ukrainiens
Archives La Presse Canadienne

Deux sujets étaient abordés par Sébatien Proulx lors de la chronique politique, mercredi matin, au micro de Louis Lacroix au 98.5.

Après avoir parlé des enjeux du projet pilote du cours de citoyenneté et de culture québécoise qui remplacera éventuellement le cours d'éthique religieuse, le chroniqueur était davantage exaspéré par notre bureaucratie qui, cette fois, met des bâtons dans les roues des familles ukrainiennes qui cherchent des places en garderies subventionnées.

«La bureaucratie un peu nounoune », lançait-il à propos du ministère de la Famille.

« C'est dans un contexte d'urgence que ces gens-là sont venus nous rejoindre. Les femmes et les enfants ont fui leur pays et c'est de notre responsabilité lorsqu'on choisit de les accueillir de les soutenir. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Louis Lacroix

An 2000 : Certaines des plus importantes technologies
Que faut-il retenir des chefs lors de la campagne?
«Notre rôle est de confronter le premier ministre» -Louis Lacroix
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75