Aller au contenu
Tentative de remontée

Les Alouettes de Montréal s'inclinent à Toronto

Les Alouettes de Montréal s'inclinent à Toronto
Crédit photo: La Presse Canadienne / Jon Blacker

Malgré une tentative de remontée, un botté raté de 18 verges de David Côté a privé les Alouettes de gagner une première victoire. La troupe de Khari Jones a perdu son deuxième match de la saison au compte de 20-19 contre les Argonauts de Toronto.

Montréal devait se débrouiller sans le porteur de ballon William Standback qui doit manquer plusieurs matchs en raison d’une blessure.

Déroulement du match

Lors de sa première possession à l’attaque, Toronto a tenté une passe dans la zone des buts et que ce ne fut pas complété, le botteur Boris Bede a exécuté un placement réussi pour donner une avance à son équipe.

Un peu plus tard, après une interception de Darius Williams, les Alouettes ont avancé dans la zone adverse. Au troisième essai, le botteur québécois David Côté a égalé la marque avec un botté de placement de 43 verges.

Lors de la première quinzaine minute de jeu, les Argonauts ont inscrit un touché de sûreté, de sorte qu’ils menaient par un point.

Avec 9:50 à jouer au deuxième quart, les Alouettes de Montréal ont changé de quart-arrière. Trevor Harris a été envoyé dans la mêlée.

Pour Montréal, David Côté s'est illustré à nouveau en réussissant un botté de placement, de sorte que les Alouettes mènent par un point.

Avec 15 secondes à jouer à la première demie, les Argonauts ont repris l'avance, grâce à Boris Bede qui a réussi un botté de placement de 29 verges.

Par la suite, grâce à une interception de Tarvarus McFadden, l'équipe torontoise a récupéré la possession du ballon pour ainsi inscrire un autre botté de placement à la toute fin du deuxième quart.

Avec 12:25 à compléter au troisième quart, le receveur Brandon Banks a inscrit le premier touché du match pour donner une confortable avance aux Argonauts de Toronto.

Avec un peu plus de six minutes à jouer au troisième quart, malgré des tentatives à l'attaque, les Alouettes n'ont pas réussi à inscrire de touché. Or, le botteur David Côté est venu compléter la séquence en réussissant un placement de 18 verges.

Encore une fois, les Moineaux ont tenté des jeux en zone offensive, mais en vain. Aucun touché n’a été marqué depuis le début du match pour la troupe de Khari Jones. Avec environ une douzaine de minutes à jouer, David Côté a signé un quatrième botté de précision.

Avec 9:54 au cadran, Boris Bede a raté un deuxième placement consécutif. Par contre, un touché de sûreté a permis aux Argonauts d'ajouter un point au compteur.

Enfin un touché! 

Après une récolte de sept verges à la course de la part du quart-arrière Trevor Harris, le spécialiste des faufilades du quart Dominic Davis a inscrit un premier touché pour les Alouettes avec 5:53 à jouer au quatrième quart. Par la suite, Montréal a tenté un converti de deux points qui fut raté.

En fin de match, avec 18 secondes au cadran, David Côté a raté le dernier botté du match sur une distance de 18 verges.

Trevor Harris sauve la mise

Après à peine deux passes complétées en quatre tentatives, Vernon Adams fils fut retiré du match par l’entraineur-chef Khari Jones qui a décidé d’effectuer un changement de quart-arrière en envoyant Trevor Harris dans la mêlée.

Malgré le revers, cette décision fut la bonne. Harris a complété 18 de ses 30 tentatives à la passe pour une récolte totale de 270 verges à l’attaque. De plus, en trois jeux au sol, le vétéran quart-arrière a ajouté 20 verges à son actif.

Dans la victoire des Argonauts, le quart-arrière McLeod Bethel-Thompson a obtenu 22 passes complétées en 31 tentatives. Il a également marqué un touché.

L’indiscipline…

L’indiscipline sera à améliorer pour les Alouettes de Montréal. Ceux-ci ont écopé de huit pénalités pour une totalité de 100 verges perdues.

Le prochain match des Alouettes sera le 23 juin prochain, alors que les Roughriders de la Saskatchewan seront les visiteurs au Stade Percival-Molson. Le duel sera présenté sur l’ensemble des plateformes du réseau Cogeco en compagnie de Jean St-Onge et d’Alexandre Laganière.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75