Aller au contenu
Problèmes de marsouinage chez Mercedes

Lewis Hamilton sera-t-il compétitif ce week-end ?

Lewis Hamilton sera-t-il compétitif ce week-end ?
Lewis Hamilton, aux commandes de sa voiture Mercedes, au Grand Pris d'Azerbaijan, à Bakou, la semaines dernière.
Photo : AP/Sergei Grits

En début de semaine, la participation Lewis Hamilton au Grand Prix du Canada était incertaine. Le pilote britannique a souffert de maux de dos lors de la course à Bakou le week-end dernier. Il a même eu besoin de l’aide de membres de son équipe pour sortir de son bolide.

Mercedes a des problèmes de marsouinage avec son véhicule. C’est-à-dire que l’engin a de la difficulté à tenir en place et vibre énormément. Ce phénomène aérodynamique risque même de casser des pièces et de gêner le travail du pilote.

Certains ont laissé sous-entendre qu’Hamilton exagérait, tentant de mettre plus de pression sur son équipe dans le but de régler ce problème.    

Daniel Ricciardo de l’écurie McLaren est venu à sa défense expliquant qu’il l’avait aperçu dans les paddocks en train de s’étirer : « Il n’exagérait pas. Je ne pense pas que ce sont des commentaires justes. J’ai vu les images, ça brassait pas mal dans son véhicule », a-t-il dit à la chaine Sky Sports, mercredi.

En sortant de son véhicule durant la dernière course, Hamilton a remercié son équipe pour la stratégie employée, tout en les suppliant de tenter de régler ce problème de marsouinage le plus rapidement possible. Hamilton aurait indiqué à son patron James Vowles qu’il ne sentait plus le banc sur lequel il était assis, tellement il avait les jambes engourdies.

« Nous avons poussé la machine et nos pilotes trop loin. Lewis mérite mieux. Il ne faut plus que ça se reproduise et ça commence cette semaine, à Montréal. »

Finalement, Hamilton a confirmé sa présence à Montréal, mardi.

Les essais libres débuteront vendredi à 14 h sur le circuit Gilles-Villeneuve. Des orages sont prévus aujourd’hui dans la région de Montréal, tout comme les deux jours ce week-end. 

Notons qu’en 2021, quatre courses ont eu lieu sous la pluie. Max Verstappen a été le meilleur dans ces conditions, y allant de trois podiums, dont deux victoires.

Vous aimerez aussi

Plus avec Patrick Lagacé

Hockey Canada perd des commanditaires et son soutien financier
Jour 225 de la guerre : l’armée ukrainienne reprend des territoires
Un mascotte de la NBA est payée plus cher que les joueuses de la WNBA
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75