Aller au contenu
L'impact économique de la F1 à Montréal

«C'est quand même 63 millions de dollars sur le PIB» -Michel Leblanc

«C'est quand même 63 millions de dollars sur le PIB» -Michel Leblanc
Le Circuit Gilles-Villeneuve
Crédit photo: Getty Images / Dan Istitene / Employé

Après deux ans d’absence en raison de la pandémie, la Formule 1 fait son grand retour à Montréal.

Cet événement de renommée internationale amène un grand nombre de touristes en ville.

Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, était au micro de Philippe Cantin pour parler de l’impact économique du Grand Prix de Formule 1 de Montréal.

Il a d’ailleurs donné des chiffres importants qui prouvent la rentabilité de l’événement.

«Dans le cas de la Formule 1, ce sont des gens de l’extérieur qui viennent à 50% et ils dépensent beaucoup par visite. Si bien que, quand on regarde l’impact économique là, oui, c’est quand même 63 millions d’impact sur le PIB et en termes de revenu pour les gouvernements, c’est 16 millions.»

Selon M. Leblanc, le retour de la semaine du Grand Prix de Formule 1 est un grand soulagement pour les restaurateurs et les hôteliers montréalais.

Il souligne d’ailleurs que selon les chiffres du président-directeur général de Tourisme Montréal, Yves Lalumière, le taux d'occupation des hôtels pour la prochaine semaine est fixé à 97%.

Vous aimerez aussi

Plus avec Philippe Cantin

Les 14 étages de la tour du Stade Olympique de Montréal seront occupés
Climat toxique dans le sport : «J'étais une gymnaste quand j'étais jeune...»
Cidre noir : innovation dans le monde de la cidriculture
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75