Aller au contenu
Émeute au le Capitole de Washington

«Une conspiration, même si ses conseillers lui disaient le contraire»

«Une conspiration, même si ses conseillers lui disaient le contraire»
la commission a présenté lundi une vidéo dans laquelle intervient Donald Trump, en janvier 2021.
Photo : The Associated Press

Des membres de la commission de la Chambre des représentants qui enquête sur l’assaut survenu au Capitole, le 6 janvier 2021, affirment avoir assez de preuves pour que le département fédéral de la Justice envisage de porter des accusations contre l’ancien président Donald Trump. 

Les audiences publiques ont repris lundi matin. 

« La thématique était : Trump savait qu’il avait perdu, mais il a quand même continué d’alléguer qu’il y avait eu de la fraude électorale. On dit qu’il s’est entouré de personnes croyant à une conspiration, même si ses conseillers et ses proches lui disaient le contraire. »

De nouvelles preuves seront dévoilées la semaine prochaine par les membres de la commission. 

Les efforts de Trump

L'assaut du Capitole a marqué l'Histoire. Dix-huit mois plus tard, cette commission parlementaire tente d’éclaircir le rôle de Donald Trump dans cet assaut. Après plusieurs mois d'enquête, elle a présenté jeudi ses premières conclusions. Chaque membre du comité a décrit en détail les efforts du président défait pour faire invalider les résultats du scrutin de novembre 2020 ayant vu la victoire du démocrate Joe Biden.

Depuis près d'un an, un groupe d'élus – sept démocrates et deux républicains – a entendu plus de 1 000 témoins, dont deux enfants de l'ancien président. Par ailleurs, ils ont épluché environ 140 000 documents pour faire la lumière sur les faits et gestes de Donald Trump entourant cet événement. 

« Je serais vraiment surprise que les conclusions de la commission changent l’opinion des Américains, parce que – oui, il y a de la nouvelle information -, mais beaucoup de choses à ce sujet étaient déjà publiques », d'ajouter la chroniqueuse Valérie Beaudoin. 

Vous aimerez aussi

Plus avec Philippe Cantin

Quels sont les endroits clés pour chaque parti?
Hockey Canada continue de s'enfoncer
«PSPP est quelqu'un de passionnant à écouter» -Philippe Cantin
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En ondes jusqu’à 15:00
En direct
75