Aller au contenu
L'exemple de Martin Juneau

McSween: En restauration, vendre son nom une fois qu’on est établi

McSween: En restauration, vendre son nom une fois qu’on est établi
Pierre-Yves McSween, chroniqueur économique
98.5

Le chroniqueur économique Pierre-Yves McSween discutait restauration, mardi matin, au micro de Paul Arcand.

Évidemment, l'aspect économique de la chose retenait l'attention et si le milieu des restos a été forcé  de se réinventer durant la pandémie, il existe encore une manière de rentabiliser un restaurant par la notoriété de son chef.

« En restauration, on peut vendre un produit, mais vendre son nom une fois qu’on est établi semble la bonne façon de rentabiliser son œuvre et son investissement. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Pierre-Yves McSween

Les baisses d’impôts promises du Parti conservateur du Québec
McSween et les possibles baisses d’impôts: est-ce souhaitable?
Chronique des lunettes roses: «Essayons d’être positif»
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75