Aller au contenu
14 saisons dans le baseball majeur

Russell Martin, d’une passion à une autre

Russell Martin, d’une passion à une autre
Getty Images/Rob Carr

Russell Martin a toujours été animé par la passion lors de sa carrière au baseball. Il semble qu’il s’en est trouvé une autre…

Martin a disputé 14 saisons dans le Baseball majeur : six avec les Dodgers de Los Angeles – qui l’ont repêché -, quatre avec les Blue Jays de Toronto, deux avec les Yankees de New York et autant avec les Pirates de Pittsburgh.

Il aura donc disputé 1693 matchs, maintenant une moyenne de .248 avec 1416 coups sûrs, 771 points produits et 191 circuits.

Au micro de l’animateur Mario Langlois, il parle, entre autres, de sa nouvelle passion.

« J’ai eu la piqûre du golf après ma dernière saison, en 2019, et durant le COVID. Il n’y avait pas grand-chose à faire. Je me suis mis au golf et j’aime bien ça. C’est de la compétition contre soi-même et on essaie toujours de s’améliorer. »

Russell Martin a annoncé officiellement sa retraite cette année, même s’il n’est pas retourné sur le terrain depuis 2019. Et cette période fut particulière.

« Le COVID a été plate pour bien des choses, mais pour moi, ça m’a aidé pour ma transition (de joueur à retraité), je pense. L’année du COVID, ça a été la saison qui a été raccourcie et puis ça m’avait quasiment enlevé le goût de jouer, parce que je savais qu’il n’y allait avoir personne dans les estrades. Ça m’a vraiment aidé à la transition. »

Martin avait décidé de prendre une année sabbatique en 2020 – avant l’arrivée de la pandémie – en raison de sa saison 2019 avec les Dodgers qui l’avaient rapatrié.

« J’avais un rôle pas aussi important que dans les autres clubs. Je jouais beaucoup moins et ce n’était pas un rôle que j’aimais. Je n’ai pas trippé sur le banc. Je n’avais jamais été dans ce rôle-là. J’avais toujours été un joueur partant qui jouait beaucoup de matchs. Les journées où je ne jouais pas, je les trouvais vraiment longues. »

Parmi ses meilleurs souvenirs, ce circuit contre les Reds de Cincinnati quand il était avec les Pirates de Pittsburgh, lors d’un match de barrage.

Sinon, bien évidemment son premier match dans les majeures lors d’une victoire des Dodgers où il avait frappé deux coups sûrs. 

On l'écoute...

Vous aimerez aussi

Plus avec Mario Langlois

«Jusqu'à la fin, tu y crois» -Louis-Philippe Fontaine
«Un joueur complet, mais je ne pense pas qu'il marquera 70 points» -Jimmy Waite
«Safarir» à la radio ce samedi dès 21h
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75