Aller au contenu
Tuerie à Uvalde

Les policiers reconnaissent leurs erreurs en conférence de presse

Les policiers reconnaissent leurs erreurs en conférence de presse
Steve McCraw, directeur du département de la sécurité publique de Uvalde
Photo: Wong Maye-E / The Associated Press

Au cours d'un point de presse vendredi, les autorités américaines ont reconnu que le service policier d’Uvalde a commis une erreur terrible au début de l’opération lundi à l'école Robb Elementary.

Le directeur du département de la sécurité publique, Steve McCraw, a admis que l'erreur était de ne pas être intervenus sur le champ, croyant que le tireur s’était finalement barricadé et que les enfants n’étaient plus à risque, selon ce qu'a rapporté notre journaliste Philippe Bonneville au micro de Philippe Cantin.

Cette admission survient très rapidement selon l'ancien policier Denis Côté, mais dans le contexte ça tombe un peu sous le sens.

«C'est très rare que tu voies ça, mais là ça devient tellement évident que tu n'as pas le choix de le reconnaître.»

Pour monsieur Côté, ce qui est le plus surprenant, c'est que le jugement des policiers en place n'ait pas pris le dessus et que certains n'aient pas tenté de défier les ordres de demeurer en place pour intervenir plus rapidement.

Rappelons que le tireur a abattu 21 personnes, dont 19 enfants.

Vous aimerez aussi

Plus avec Philippe Cantin

Le dégriffage des chats sera interdit au Québec d'ici 18 mois
Le gros malaise de la pondération des notes : un point vaut quoi?
Campagne électorale : les défis des principaux partis
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le midi
En ondes jusqu’à 15:00
En direct
75