Aller au contenu
La pénurie de main-d'oeuvre frappe les sauveteurs

«Il manque 2000 préposés à la surveillance au Québec»

«Il manque 2000 préposés à la surveillance au Québec»
Photo : Owaki / Kulla / Getty Images

Le manque de main-d’œuvre se fait sentir dans tous les domaines professionnels, mais touche tout particulièrement les sauveteurs de piscine municipale. Le manque d’employés pourrait d'ailleurs entraîner des ouvertures tardives dans certains lieux populaires de plusieurs grandes villes de la province cet été, selon Elisabeth Crête.

Au micro de Paul Arcand, la chroniqueuse expliquait jeudi matin que cette pénurie est majoritairement causée par les deux dernières années de la pandémie qui ont, elles-mêmes, affecté les cours de sauvetage.

«Ça fait en sorte que les jeunes de 14 ans, qui s’apprêtaient à faire leurs cours de sauveteur, bien, ils ne l’ont pas fait!»

Le plus gros problème, avec cet enjeu, est que les sauveteurs plus âgés quittent leur emploi pour travailler dans leur domaine d'étude, alors qu’il n’y a toujours aucun nouveau sauveteur pour les remplacer.

Pour contrer le tout, le directeur général de Sauvetage Québec, Raynald Hawkins, a affirmé à Elisabeth Crête, qu’il avait pris des nouvelles mesures. Réduction des heures de cours de sauvetage, disponibilité des cours sur le web, réduction de l’âge de formation, la société fait son possible pour rendre les postes de sauveteur plus attrayants pour les jeunes selon lui.

Une génération peu travaillante 

En entrevue avec la chroniqueuse, M. Hawkins expliquait que, depuis quelques années, les jeunes n’étaient plus aussi travaillants qu’ils ne l'étaient auparavant.

«Ça me prend plus de personnel pour combler le même temps personne. Pis ils veulent pu travailler, pis je ne le dis pas péjorativement là! Ils ne veulent plus travailler les soirs, les fins de semaine… J’ai des employeurs, ils m’ont dit : M. Hawkins, ils veulent être en vacances pendant les vacances de la construction!»

Vous aimerez aussi

Plus avec Elisabeth Crête

Revue de presse en chanson : Allez voter !
Avez-vous eu droit à une leçon de morale non sollicitée ?
Les série «true crime»: doit-on considérer l'avis des victimes?
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75