Aller au contenu
En route vers la Coupe Calder?

Le Rocket de Laval balaie les Americans de Rochester

Le Rocket de Laval balaie les Americans de Rochester
Crédit photo: Getty Images / Minas Panagiotakis / Contributeu

Lors des séries éliminatoires de la Coupe Calder, deux buts en avantage numérique ont permis au Rocket de Laval de balayer les Americans de Rochester en trois matchs. La soirée s’est conclue en troisième période de prolongation grâce à Jean-Sébastien Dea.

La troupe de Jean-François Houle n’a pas connu un début de match espéré, alors qu’elle a concédé deux buts à son adversaire dans les huit premières minutes de la rencontre.

La pluie de buts commence

En période médiane, le Rocket a allumé sa machine offensive, grâce à filets inscrits à l’intérieur de 3 minutes et 56 secondes. Le tout s’est amorcé avec Brandon Gignac qui a enfilé l’aiguille à 13:53, sur des passes de Corey Schueneman et de Tobie Paquette-Bisson.

Par la suite, Danick Martel marquera son sixième but des séries. Les attaquants québécois Gabriel Bourque et Peter Abbandonato ont été les complices sur ce jeu.

Ensuite, c’est au tour du défenseur Xavier Ouellet de s’inscrire au pointage, alors qu’il a fait vibrer les cordages pour une première fois dans le tournoi printanier de la Ligue américaine de hockey. Les mentions d’assistance ont été attribuées aux attaquants Nate Schnarr et Joel Teasdale.

Peu de temps après ce moment qui a permis à Laval de prendre une première avance dans le match, Jean-Sébastien Dea marquera son premier du match pour permettre à sa formation de mener par deux buts.

En troisième période, Rochester revient en force avec trois buts pour mener 5-4.

L’indiscipline en séries: impardonnable

Les punitions font mal aux Americans. Avec près de deux minutes à faire, l’équipe qui jouait à domicile, a écopé d’une pénalité. Ainsi, le joueur d’avant finlandais, Jesse Ylönen a égalé la marque avec un peu plus d’une minute à jouer en temps réglementaire.

Enfin, il aura fallu trois prolongations pour mettre fin à cette série. Alors que l’ancien défenseur des Canadiens, Brandon Davidson, était au banc de pénalité pour avoir retardé le match, le Rocket a profité de l’occasion pour mettre un terme à cette ronde éliminatoire grâce à Jean-Sébastien Dea qui a complété un échange de rondelles avec Xavier Ouellet et Sami Niku.

Le club-école des Canadiens de Montréal se rend donc en finale de conférence. Il affrontera le gagnant de la série entre Checkers de Charlotte et les Thunderbirds de Springfield.

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Parodie - Promesse électorales
Doit-on dénoncer la tendance de congédier les femmes plus âgées?
«Sortez le popcorn» : troisième saison du balado de Catherine Beauchamp
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75