Aller au contenu
États-Unis

Des subventions pour stimuler la production de batteries pour VÉ

Des subventions pour stimuler la production de batteries pour VÉ
Auto123.com

Nous avons beaucoup entendu parler dernièrement de la pénurie à venir de batteries pour les véhicules électriques, notamment sous la forme d'un avertissement du patron de Rivian, R.J. Scaringe, qui a prédit que le manque d'approvisionnement en batteries pour les véhicules électriques sera bien plus grave que la pénurie actuelle de puces électroniques qui affecte l'industrie.

Il est évident que la demande de batteries pour véhicules électriques va croître – croît déjà, en fait. Le gouvernement américain a donc annoncé qu'il allait injecter des fonds considérables pour encourager le développement d'une industrie de production de batteries en Amérique du Nord. Le président Joe Biden a annoncé cette semaine que son administration va allouer 3,16 milliards de dollars (prélevés sur le plan d'infrastructure plus vaste de 1 000 milliards de dollars annoncé précédemment) sous forme de subventions pour développer et construire des installations de production de batteries sur le sol américain.

Le site Teslarati cite la secrétaire d'État américaine à l'énergie, Jennifer Granholm, qui a déclaré : « C'est en plaçant les États-Unis en première ligne pour répondre à la demande croissante de batteries avancées que nous stimulerons notre compétitivité et électrifierons notre système de transport. »

On note par ailleurs que les annonces récentes de nouveaux investissements dans l’industrie automobile en Ontario et au Québec faites par General Motors, Stellantis et autres incluent dans la majorité des cas des allocations pour construire des usines à batteries.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Usine de production de batteries pour véhicules électriques

Le nouveau programme américain s'inscrit dans le cadre du plan de l'administration Biden visant à remplacer la flotte de véhicules du gouvernement national par des véhicules électriques et à faire en sorte que 50 % des ventes de véhicules neufs dans le pays soient constituées de modèles électriques d'ici 2030. Une pénurie de batteries, et des composants nécessaires à leur fabrication entraverait gravement la réalisation du premier, mais surtout du second de ces objectifs.

Il convient de noter qu'actuellement, comme le rapporte le site web InsideEVs, les États-Unis adoptent les véhicules électriques à un rythme qui les place au troisième rang mondial, derrière la Chine et l'Europe.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75