Aller au contenu
Pénurie de psychologues

«Les centres de crise en santé mentale débordent» -Florence K

«Les centres de crise en santé mentale débordent» -Florence K
Photo: Xijian / E+ / Getty

«Les centres de crises en santé mentale débordent»

Le réseau de la santé connait une importante pénurie de psychologues.

Au micro de Bernard Drainville, Florence K, la chanteuse et ambassadrice de la coalition des psychologues du réseau public, explique que la pénurie vient du fait que les conditions de travail du réseau de santé publique ne sont aucunement compétitives par rapport au privé.

«Un psychologue qui commence au public se situe à une trentaine de dollars de l’heure tandis qu’au privé, on parle de 120 à 140$ de l’heure. Ici, on parle d’une différence de près 100$ de l’heure...»

Elle ajoute que les centres de crise sont utiles, mais qu’avec la santé mentale, l'important, c’est d’avoir un suivi, un certain continuum, pour être traité sur la durée, pour ainsi régler le problème à long terme.

Vous aimerez aussi

Plus avec Bernard Drainville

Le programme de vols régionaux à tarif fixe commence mercredi
CNN recommande fortement aux touristes de venir à Montréal
L’UE s’accorde sur un embargo massif du pétrole russe, un impact sur la guerre?
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Description de l'image non disponible
En ondes jusqu’à
En direct
75