Aller au contenu
Engagement des joueurs

Le Canadien a trop de joueurs frileux, selon Stéphane Waite

Le Canadien a trop de joueurs frileux, selon Stéphane Waite

L’arrivée de Jeff Gorton et de Kent Hughes va mener à des changements chez le Canadien de Montréal.

Il est donc le temps de poser la question : quel genre de joueurs les deux hommes veulent pour leur équipe? Ou encore : qu’est-ce qu’un vrai Canadien de Montréal?

Stéphane Waite a son idée sur le sujet.

« C’est quelqu’un qui a du leadership et du caractère. C’est quelqu’un qui n’accepte pas de perdre. C’est quelqu’un qui va jouer de la bonne façon. Pas pour son nom dans le dos, mais pour le logo. Qui va se sacrifier. Qui va être fier de porter la tradition du Canadien de Montréal. »

Au nombre de ceux qui avaient ou qui ont ces qualités – passé récent et présent -, Waite nomme Brian Gionta, Shea Weber, Carey Price, Brendan Gallagher, Phillip Danault et Corey Perry.

« Mais tu n’en as pas 20 dans une équipe… »

Waite estime que les Blackhawks de Chicago de 2010 – desquels il a fait partie – avaient deux joueurs de cette trempe sur chaque trio. 

« Il n’y avait personne de « soft » au sein de cette équipe. Un gars qui est frileux. Qui ne donnera pas son 100 % chaque match. »

Est-ce qu’il y a des gars frileux au sein des Canadiens?

« Trop. Il n’y a aucun doute là-dessus. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Mario Langlois

«Jusqu'à la fin, tu y crois» -Louis-Philippe Fontaine
Les nombreuses rencontres de Martin McGuire au cours du repêchage
«C'est pas évident de choisir un joueur parce qu'il est Québécois»
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75