Aller au contenu
Retour au jeu de la LHJMQ

«Faire notre possible pour jouer notre calendrier» -Courteau

«Faire notre possible pour jouer notre calendrier» -Courteau
Minas Panagiotakis/Getty Images

La Ligue de hockey junior majeur du Québec pourra de nouveau présenter des matchs après plus de sept semaines de pause forcée en raison de la pandémie.

Cinq rencontres sont prévues, vendredi soir, à Rouyn-Noranda, Val-D’Or, Victoriaville, Drummondville et Saint-Jean.

Au micro de Mario Langlois aux Amateurs de sports, le commissaire de la LHJMQ Gilles Courteau a exposé les tenants et les aboutissants de ce nouveau retour au jeu.

« Demain, on est de retour au jeu au grand bonheur des joueurs, des entraîneurs et des dirigeants », a noté Gilles Courteau.

Un enjeu pour cette reprise : le calendrier.

« C’est certain que le calendrier en deuxième moitié va être plus chargé à cause des matchs que l’on a à reprendre. On a ajusté le calendrier en conséquence et on a repoussé le début des séries éliminatoires. On va déterminer ensuite quel va être le format des séries. »

« On a des dates de prévu si on a des tempêtes de neige, des éclosions dans une équipe où peu importe la raison qui nous mènerait à reporter un match. On va tout faire en notre possible pour jouer notre calendrier de 68 matchs ».

Toutes les équipes ne vont pas reprendre les rencontres de la même manière, les règles sanitaires n’étant pas les mêmes au Québec et dans les Maritimes.

« Même si on est encouragés par l’assouplissement des règles de la santé publique des quatre provinces où on fait affaire, on est encore à la merci de tous les variants. Tout a été fait pour donner les mesures à suivre pour les citoyens et citoyennes. On ne peut pas aller plus loin. Ça va être de plus en plus difficile pour les gouvernements de revenir à la case départ et de mettre sur pause. 

 

« Au Québec, la première fin de semaine, les matchs vont être à huis clos. Dans les Maritimes, au Nouveau-Brunswick, c’est à 50 pour cent. En Nouvelle-Écosse, ça va être revu (les règles) le 14 février. À l’île-du-Prince-Édouard, ça va être le 21 ou vers le 21 février et au Québec, à partir du 7 février, on va pouvoir avoir 500 spectateurs par match. Mais il va falloir que ça augmente rapidement de ce côté-là. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Mario Langlois

«Si tu n'es pas confiant, tu n'es pas préparé et tu n'as pas de plan!» -St-Louis
«L'important c'est d'avoir une chance que ce soit au repêchage ou par après»
Les nombreuses rencontres de Martin McGuire au cours du repêchage
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le midi
En ondes jusqu’à 15:00
En direct
75