Aller au contenu
Du pain sur la planche pour le DG du CH

Cinq dossiers chauds pour Kent Hughes

Cinq dossiers chauds pour Kent Hughes
Photo AP
0:00
4:13

Maintenant que Kent Hughes est officiellement le nouveau directeur général des Canadiens, prenons quelques instants pour réfléchir aux cinq dossiers les plus chauds qu’il aura à régler.

Bien sûr, Hughes doit commencer par apprendre le métier. C’est donc dire que ces dossiers concerneront Hughes, mais aussi Jeff Gorton, le président des opérations hockey, qui agira comme mentor à ses côtés.

1- La direction à prendre

La première décision que les deux hommes doivent prendre est celle de la direction à adopter. Il n’est pas clair en date d’aujourd’hui si le Tricolore veut procéder à une reconstruction complète de l’effectif, s’il désire plus tôt y aller de quelques changements ou où s’il pense que cette équipe, lorsqu’en santé, pourra être compétitive à nouveau. Avant de prendre quelconque décision, les dirigeants doivent répondre clairement à cette question.

2- L’avenir de Carey Price

Le duo devra s’asseoir avec le gardien Carey Price et voir ce qu’il veut faire du reste de sa carrière. Sera-t-il en mesure de revenir au jeu un jour? Si oui, a-t-il encore le désir de jouer et si oui, veut-il le faire à Montréal? Price, le joueur le mieux payé des Canadiens s’avère la pierre angulaire de l’équipe. Avec un salaire de 10,5M$ par année pour encore quatre ans (après cette année), le dossier du gardien ne peut pas être traité comme les autres. Si le Canadien veut savoir où il s’en va, il doit savoir avec certitude ce que désir son joueur franchise.

3- Embaucher un directeur du dépistage

Cette année, plus que jamais, le Canadien doit commencer à préparer son repêchage le plus tôt possible. Si la tendance se maintient, Montréal parlera très tôt lors de la prochaine séance de repêchage, peut-être même premier. Il va sans dire que le Canadien ne peut pas se tromper avec ce choix. Il est donc primordial de trouver le plus rapidement le remplaçant de Trevor Timmins.

4- Le dossier Shea Weber 

Weber a beau ne plus être dans les parages chez le Canadien, mais son nom demeure dans la liste de l’équipe. Il se retrouve sur la liste des joueurs blessés à long terme. Weber n’a jamais confirmé qu’il était à la retraite, même si certains de ses coéquipiers l’ont indiqué. Ce dossier est devenu comme un nuage gris qui flotte au-dessus de l’organisation. Pour le bien de tous, il faudrait en finir avec cette histoire et surtout nommer un nouveau capitaine s’il n’a pas l’intention de revenir.

5- Établir une philosophie d'équipe

Lorsqu’un directeur général arrive en poste, il impose sa philosophie. C’est à lui de décider quel genre d’équipe il veut bâtir. Gorton et Hughes doivent établir un plan d’avenir. Quel type de joueurs désirent-ils avoir dans leur équipe, quel style de hockey désirent-ils préconiser et d’ici combien d’années estiment-ils être en mesure de compétitionner pour la Coupe Stanley? Et surtout qui est l’entraîneur qui leur permettra de mener l’équipe à bon port.

Vous aimerez aussi

Plus avec Martin McGuire

Premier coup d'oeil au camp: que pense Martin McGuire de Juraj Slafkovsky?
Marché des joueurs autonomes: déjà beaucoup d'action!
Émission spéciale : Joueurs autonomes
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75