Aller au contenu
Le revers contre les Blues

Pas d’énergie, pas d’effectifs

Pas d’énergie, pas d’effectifs
Scott Rovak/Getty Images

Un manque d’énergie et un manque d’effectifs sont les deux éléments qui ont fait défaut aux Canadiens, samedi, selon Dominique Ducharme.

« Ce soir, je trouve qu’on n’avait pas de jump », a-t-il déclaré l'entraîneur après le revers de 4-1 contre les Blues de St. Louis.

« On n’avait pas beaucoup d’énergie. Ou c’était juste par petits moments. Dans la situation dans laquelle on est, on a besoin d’être vraiment au top. Assurément, on n’a pas joué aussi bien que l’on aurait voulu. »

L’entraîneur a ensuite précisé dans le détail.

« On se trouvait tout le temps en arrière du jeu. On l’on ne tuait pas de jeux. On jouait lentement. Quand tu joues lentement, l’exécution est moyenne. Tu cours après la game tout le temps. »

Si le manque d’énergie peut varier d’un match à l’autre, le manque d’effectifs, lui, est chronique depuis des semaines.

Joel Armia est revenu au jeu samedi, mais Jake Evans est désormais blessé, ce qui maintient le nombre d’absents liés aux blessures ou au coronavirus à plus de la moitié de l’équipe.

Et ce manque d’effectifs réduit les options de l’entraîneur, comme celle de «couper» le banc au profit de ses meilleurs joueurs quand d’autres traînent de la patte?

« C’est certain. Dans plusieurs situations... Mais c’est ça, la situation. On fait avec… Mais oui, c’est comme ça. Ça enlève plein d’options. Ça enlève des situations comme ça qui sont plus dures à gérer. En même temps, ça enlève un genre de compétition au sein de l’alignement. On a douze attaquants… »

Vous aimerez aussi

Plus avec Yanick Bouchard

Le CF Montréal se prépare à affronter le DC United
Kim Clavel retournera dans le ring le 29 juillet prochain.
«C'est un tournoi que j'aimerais gagner dans ma vie» -Félix Auger-Aliassime
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Quart de nuit
En ondes jusqu’à 03:00
En direct
75