Aller au contenu

«C’est Caufield, le joueur de hockey que l’on voit» -Mario Langlois

«C’est Caufield, le joueur de hockey que l’on voit» -Mario Langlois
Minas Panagiotakis/Getty Images

Tyler Toffoli a quatre buts à sa fiche en séries. Nick Suzuki en a autant. Cole Caufield n’en a aucun, mais il a réussi des passes décisives durant les éliminatoires, dont deux en prolongation.

Comme le soulignait Mario Langlois, on espérait Cole Caufield le marqueur. On a plutôt Cole Caufield le passeur.

«C’est Caufield, le joueur de hockey que l’on voit », note l’animateur des Amateurs de sports.

Mais personne n’y perd au change…

« Ce gars-là est arrivé et il était confiant à Laval » rappelle Maxim Lapierre. 

« Au premier match qu’il a joué, tout le monde s’est dit : «Wow! Il ne restera pas là longtemps.» Et en fin de saison régulière, il marque deux buts en prolongation qui ont aidé le Canadien.

« Oui, à trois contre trois, mais il faut toujours bien compter ces buts-là. La passe en prolongation à Toronto à Sukuki et encore une fois, hier. Le gars, c’est tout un joueur de hockey. »

« Je suis tellement content de voir que le doute qu’il y avait, qu’un jeune joueur de hockey ne pouvait pas jouer défensivement et que c’était risqué de l’amener en séries. Je suis tellement content de voir qu’il montre à tout le monde…. On appelle ça: un joueur de hockey. »

« Il fait tout bien », renchérit Guillaume Latendresse. 

« Quand ça ne va pas à son goût en offensive, il réussi à bien jouer défensivement, à couper des passes, à créer des jeux, à être bon avec la rondelle. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Mario Langlois

«Si tu gardes Slafkovsky, il va y avoir des gars au ballottage» -Stéphane Leroux
Slafkovsky avec le CH: «Tu as le loisir de le faire jouer» -Stéphane Waite
Les six défaites des Canadiens: «Il faut se calmer les nerfs» -Maxim Lapierre
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En ondes jusqu’à 03:00
En direct
75