Aller au contenu
Pensionnat autochtone de Kamloops

Pas d’excuse du pape François

Pas d’excuse du pape François
PC

Après la découverte des 215 corps à Kamloops, de nombreux appels ont été lancés au pape afin qu'il présente des excuses au nom de l’Église catholique. 

Le sort tragique de centaines d’enfants autochtones arrachés à leur famille et placés de force dans un pensionnat de Kamloops dirigé par l'Église catholique a fait le tour de la planète. 

Plusieurs intervenants réclament des excuses de la part de l’Église catholique. 

C’est le cas du chef du NPD, Jagmeet Singh. 

«Le pape lui-même doit s’excuser et l’Église doit aussi partager les documents nécessaires aux communautés pour avoir la justice. Sans ces documents, il est impossible pour elles de savoir ce qui s’est réellement passé avec leurs enfants»

Pas d’excuse du pape

Dimanche, le pape François a exprimé sa «douleur», mais il ne s’est pas excusé au nom de l’Église catholique. 

Une omission qui n’a surpris aucun Autochtone, selon le chef de l'Assemblée des Premières nations Québec-Labrador, Ghislain Picard. 

«Il n’y a pas grand-monde de notre côté qui va être surpris. On l’a déjà entendu dans le passé. Ce n’est pas la première fois que la question est posée au Vatican. Pour moi, c’est très clair qu’il reviendra aux survivants, survivantes et à leurs familles de vraiment juger de cette position de l’Église» 

0:00
8:47

Vous aimerez aussi

Plus avec Bernard Drainville

Le programme de vols régionaux à tarif fixe commence mercredi
L’UE s’accorde sur un embargo massif du pétrole russe, un impact sur la guerre?
Les dindons sauvages sont partout!
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Quart de nuit
En ondes jusqu’à 03:00
En direct
75